Publicité

Monstre préhistorique : ce poisson "alien" avait la mâchoire la plus longue au monde !

Le premier fossile de l’espèce a été découvert en 1957 en Pologne, mais il aura fallu plus de soixante ans pour que l’on identifie mieux cet animal des anciens océans. Alienacanthus malkowskii, un poisson “alien” préhistorique, n’avait pas une longue nageoire dorsale, comme le pensaient jusqu’alors les paléontologues, mais une mâchoire allongée et criblée de dents, révèle une nouvelle étude repérée par Live Science.

“Les nouvelles découvertes d'Alienacanthus remettent les pendules à l'heure sur l'apparence réelle de cet animal, car il n'avait pas d'épine dorsale étrange mais une mâchoire inférieure plutôt unique”, a résumé au magazine Melina Jobbins, paléontologue à l'Université de Zurich et autrice principale de l'étude étude publiée dans la Royal Society Open Science.

Alienacanthus faisait partie des placodermes, une espèce éteinte de poissons parmi les premiers vertébrés avec des mâchoires. Il a vécu pendant la période du Dévonien, surnommée “Âge des poissons” par les paléontologues. Comprise entre 419 millions et 358,9 millions d'années, l’époque correspond à celle où la planète ne contenait que deux supercontinents.

Au début du siècle, d’autres fossiles de l’espèce ont été retrouvés dans les montagnes des actuels Pologne et Maroc, mais également dans la collection du Muséum national d'Histoire naturelle de Paris.

En étudiant plusieurs de ces restes fossilisés, les chercheurs se sont aperçus que la mâchoire du poisson faisait deux fois la taille de son crâne. Avec ce dernier, (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Quelle est la différence entre un roi et un empereur ?
Dieu Maya : un masque de jade découvert dans un tombeau royal au Guatemala
Des déjections fossilisées donnent des pistes sur la vie à la préhistoire au Japon
Pourquoi la rénovation d'une des pyramides de Gizeh fait polémique en Égypte
Comment le bateau du capitaine Cook a été découvert au fond de l'océan, 250 ans après son naufrage