Publicité

La Monnaie de Paris dévoile ses nouvelles pièces à l’effigie de Simone Veil, Joséphine Baker et Marie Curie

La Monnaie de Paris dévoile ses nouvelles pièces à l’effigie de Simone Veil, Joséphine Baker et Marie Curie (Photo d’illustration de pièces de monnaie)
paolomarchetti / Getty Images La Monnaie de Paris dévoile ses nouvelles pièces à l’effigie de Simone Veil, Joséphine Baker et Marie Curie (Photo d’illustration de pièces de monnaie)

MONNAIE - Trois profils historiques. La Monnaie de Paris a dévoilé officiellement ce mercredi 6 mars ses trois nouvelles pièces de 10, 20 et 50 centimes à l’effigie de grandes Dames de l’histoire française : Simone Veil, Joséphine Baker et Marie Curie.

Des « sources d’inspiration quotidienne pour toutes et tous », elles sont entrées au Panthéon « pour leur contribution au rayonnement de la France et des valeurs républicaines », souligne la Monnaie de Paris dans un post sur X (ex-Twitter), accompagné, comme vous pouvez le voir ci-dessous, d’une vidéo dévoilant les pièces ornées du profil ciselé de « trois femmes d’exception ».

Tweets by MonnaieDeParis

Le design des nouvelles pièces, imaginé par le graveur général de la Monnaie de Paris, Joaquin Jimenez, place au centre le profil de trois des sept femmes qui reposent au Panthéon, avec leur nom gravé, regardant dans la même direction qu’une Semeuse, symbole figurant sur les monnaies françaises depuis 120 ans, au premier plan.

Marie Curie, des billets de 500 francs aux pièces de 50 centimes

Rescapée d’Auschwitz, figure de la politique européenne et de la lutte pour les droits de femmes, Simone Veil sera le visage des pièces de 10 centimes, a détaillé la Monnaie de Paris, deux jours après l’inscription de l’IVG dans la Constitution.

« Ma mère aurait dit : “L’Histoire nous a montré que la Fraternité universelle doit s’apprendre, alors qu’elle devrait être naturelle” ; je suis fier qu’elle incarne aujourd’hui nos valeurs républicaines », s’est félicité dans le communiqué Brian Bouillon Baker, fils de l’artiste, résistante et militante féministe et antiraciste Joséphine Baker, première femme noire panthéonisée en 2021, qui figurera sur les pièces de 20 centimes.

La scientifique française, deux fois lauréate du prix Nobel, Marie Curie était déjà apparue sur le dernier billet de 500 francs et plusieurs pièces de collection avant de devenir la nouvelle face des pièces de 50 centimes.

Un changement tous les quinze ans

Chaque pièce d’euro frappée comporte un côté européen, le revers, et un côté national, la face, qu’il n’est possible de changer que tous les quinze ans. Les nouvelles pièces seront progressivement mises en circulation d’ici l’été 2024, précise la Monnaie de Parie, chargée de frapper la monnaie. La face française des pièces de 1 et 2 euros avait été renouvelée à l’occasion du vingtième anniversaire de l’euro. Les anciennes pièces resteront utilisables.

« Les trois personnalités retenues pour figurer sur ces pièces sont le symbole d’un attachement fort aux valeurs de la République et une source d’inspiration quotidienne pour toutes et tous », a déclaré Marc Schwartz, PDG de la Monnaie de Paris, cité dans un communiqué.

Le 24 janvier, France 3 Régions révélait que la Monnaie de Paris avait dû détruire 27 millions de ces nouvelles pièces après un défaut sur le design des étoiles européennes.

À voir également sur Le HuffPost :

Ce visuel de Simone Veil et Mathilde Panot sur l’IVG jugé « indigne » par un petit-fils de l’ancienne ministre

IVG dans la Constitution : la Tour Eiffel célèbre l’évènement avec le hashtag « #MonCorpsMonChoix »