Publicité

Mondiaux de tennis de table: pourquoi les Bleus devront réaliser un immense exploit pour battre la Chine en finale

Chine-France, c’est l’affiche de rêve de la finale des championnats du monde de tennis de table par équipes, ce dimanche à Busan, en Corée du Sud (à suivre en direct et gratuitement à 12h sur la chaîne Twitch RMC Sport). Emmenés par les frères Alexis et Félix Lebrun, les Bleus rêvent de décrocher un titre majeur et historique qui manque au palmarès du tennis de table français. Après deux finales perdues en 1947 et 1997, la troisième sera-t-elle la bonne? Une chose est sûre, une victoire face à la Chine serait un immense exploit. Voici pourquoi.

>> Mondiaux de tennis de table: revivez l'exploit des Bleus face à Taïpei (3-1)

La Chine a les cinq meilleurs joueurs mondiaux

"Ce sont des légendes mais il faut qu’on s’enlève ça de nos têtes." Alexis Lebrun ferait bien, en effet, de ne pas regarder le ranking des meilleurs joueurs du monde de tennis de table. C’est simple, les Chinois trustent les cinq premières places. Samedi en demi-finale, Fan Zhendong a justifié son statut de n°1 mondial en remportant ses deux rencontres face aux Coréens. N°2, Wang Chuqin a chuté d’entrée avant de remporter le match décisif et d’envoyer son pays en finale (3-2). Derrière, Ma Long (n°3 mondial, battu lui aussi en finale), Liang Jingkun (n°4) et Lin Gaoyuan (n°5) complètent l’impressionnante armada chinoise. En face, Félix Lebrun, le cadet des frères Lebrun (17 ans), pointe juste derrière, au 6e rang. Lui comme son frère Alexis (21e) et Simon Gauzy (30e) tenteront de bousculer la hiérarchie.

Un titre trusté par les Chinois depuis 23 ans

Les Bleus parviendront-ils à détrôner les Chinois? Preuve que la mission s’annonce périlleuse, la Chine n’a plus perdu un championnat du monde par équipes depuis 2001. L’épreuve organisée tous les deux ans à partir de 2004 (sauf en 2020 à cause du Covid) a été remportée dix fois de suite par les Chinois, recordmen absolus des victoires (22 au total) depuis la création de l'épreuve en 1926. Pour trouver la trace d’un autre pays que la Chine au palmarès, il faut remonter à 2000, avec le triomphe de la Suède (face aux Chinois en finale). Avec ses deux médailles d’argent (1947, 1997), l’équipe de France n’a jamais boxé dans la même catégorie. Et en 2024?

Des Bleus admiratifs mais décomplexés

"Ils ont la meilleure équipe du monde depuis 20 ans et peut-être même plus." Simon Gauzy est lucide. Comme le pongiste tricolore, son équipier Félix Lebrun sait qu’il aura une montagne face à lui dimanche: "Bien sûr qu'on est outsiders et de loin, ils ont les cinq meilleurs joueurs du monde", avoue le cadet des frères Lebrun (17 ans) à L’Equipe. Si la Chine impressionne, les Bleus abordent la finale avec l’envie de créer la sensation: "On va se faire plaisir parce que c’est un moment énorme à vivre, promet Alexis Lebrun au micro de la FFTT. Ce sont des légendes mais il faut qu’on s’enlève ça de nos têtes. Ce sont des adversaires. Il va falloir y aller en conquérant en essayant de les faire douter et d’aller chercher quelque chose de grand. Je pense qu’on en est capable."

Article original publié sur RMC Sport