Publicité

Mondiaux d'athlétisme en salle: la Française Cyréna Samba-Mayela en argent sur le 60m haies

Devynne Charlton a battu dimanche son propre record du monde du 60 mètres haies. La Bahémiennne en a profité pour remporter les championnats du monde en salle à Glasgow tandis que la tenante du titre française Cyréna Samba-Mayela a pris la deuxième place.

Une deuxième médaille pour la France

En tête du début à la fin, Charlton a abaissé de deux centièmes son record du monde qu'elle détenait depuis deux semaines en coupant la ligne en 7 sec 65. Juste derrière, Cyréna Samba-Mayela (7 sec 74) termine deuxième et offre à la France sa deuxième médaille en Ecosse. Samedi, Just Kwaou-Mathey avait pris l'argent sur la même discipline chez les hommes.

C'est le deuxième record du monde qui tombe lors des ces championnats du monde en salle, après celui la veille de la Néerlandaise Femke Bol sur 400 mètres. Charlton avait déjà battu le record du monde en courant en 7 sec 67 mi-février aux Etats-Unis mais avait été égalée cinq jours plus tard par l'Américaine Tia Jones, absente sur blessure à Glasgow.

Juste derrière l'intouchable Charlton, Cyréna Samba-Mayela arrivait en Ecosse en tenante du titre après sa victoire à Belgrade en 2022, un statut moins source de pression que de "motivation supplémentaire", expliquait-elle dimanche matin après sa série. La Française, pas favorite à son arrivée en Ecosse, a battu en demi-finale son propre record de France établi en 2022 en coupant la ligne en 7 sec 73. Elle a été seulement un centième moins vite en finale pour s'offrir la deuxième place

Plus tôt, la Belgique a battu sur le fil les relayeurs américains lors du 4x400 mètres, privant le sprinteur Noah Lyles, déjà 2e du 60 mètres samedi, d'un premier titre mondial en salle. L'Américain, triple champion du monde sur 100, 200 et 4x100 mètres l'été dernier, participait dimanche au premier 4x400 mètres de sa carrière. Il a déjà affirmé qu'il ne dirait pas non à une qualification dans le collectif aux Jeux de Paris.

Article original publié sur RMC Sport