Publicité

Mondiaux de biathlon: troisième médaille d'or pour Julia Simon, de nouveau titrée lors de la poursuite

Julia Simon est inarrêtable. Pour sa troisième course des championnats du monde, la biathlète de 27 ans a raflé sa troisième médaille d'or en remportant la poursuite à Nove Mesto. Partie en tête avec cinq secondes d'avance sur Justine Braisaz-Bouchet, la tenante du titre s'est imposée devant l'Italienne Lisa Vittozzi (19/20, +46") et sa compatriote JBB, qui paie ses quatre fautes au tir, et doit se contenter du bronze.
Avec cette cinquième médaille d'or mondiale, sa troisième lors de ces Mondiaux après le relais mixte et le sprint, Simon, 27 ans, rejoint son aînée Marie Dorin-Humbert au nombre de titres planétaires. Elle peut désormais tenter de passer devant sa prédécesseuse lors de la suite de ces Mondiaux pour se rapprocher des huit titres mondiaux de Raphaël Poirée et des 13 de Martin Fourcade. L'individuel mardi, les relais vendredi et samedi, et la mass start dimanche constitueront autant d'occasions d'étoffer un peu plus son palmarès, qui s'est largement teinté d'or depuis le début des Mondiaux tchèques.

>> Suivez les Mondiaux de biathlon en direct

Déjà six médailles pour la France

Pour la première fois en position de la chassée, la tenante du titre du Gros Globe n'a jamais tremblé malgré les retours de Justine Braisaz-Bouchet sur la piste. La différence s'est faite sur le pas de tir, où Julia "Lucky Luke" Simon a fait plier la concurrence, notamment sur le premier debout en 17 secondes. Avec 1'34" pour tirer ses 20 balles, la biathlète des Saisies possède le deuxième temps de tir derrière la Finlandaise Minkkinen.

Une rapidité d'exécution qui a fait flancher Justine Braisaz-Bouchet, qui a commis quatre fautes, dont deux sur le troisième tir. Dans le dernier tour, JBB s'est battue avec Lisa Vittozzi et Sophie Chauveau pour permettre à la France de rêver d'un nouveau triplé. Mais l'Italienne a retrouvé de bons skis au bon moment pour aller chercher la médaille d'argent, devant les deux Françaises.

Avec deux breloques supplémentaires, la France confirme son statut de meilleure nation au tableau des médailles (trois or, une argent, deux bronze).

Article original publié sur RMC Sport