Publicité

Mondiaux de biathlon: Julia Simon décroche sa quatrième médaille en quatre courses

Julia Simon réalise la passe de 4. Si la Française n'a pas réussi à gagner cette fois une médaille d'or sur l'individuel des Mondiaux de biathlon à Nove Mesto, la biathlète a tout de même décroché une belle troisième place, synonyme de bronze. La Française pouvait même espérer l'argent avec son 19 sur 20 au tir mais l'Allemande Jannick Hettich-Walz a finalement réalisé un meilleur temps grâce à un sans-faute. Le titre est revenu à Italienne Lisa Vittozzi.

Au micro de la chaîne l'Equipe, Julia Simon a tout de même partagé sa joie d'avoir pu réaliser une aussi belle course, avec une nouvelle médaille en poche: "Jusqu'à maintenant, j'ai fait 3 médailles d'or. C'est difficile de maintenir ce niveau-là. J'ai eu un petit moment de panique, mais je me suis dit "tes Mondiaux sont réussis, amuse toi". Je suis heureuse de cette course aujourd'hui (...) Je me suis fait plaisir. Très contente de pouvoir rester sur ce podium."

>> Suivez les Mondiaux de biathlon en direct

Les déceptions de Lou Jeanmmonot et Justine Braisaz-Bouchet

Avec un temps de 40'20''9 et un 20 sur 20 parfait, l'Italienne Lisa Vittozzi prend la médaille d'or et est championne du monde. Septième du classement avec un 17 sur 20, Justine Braisaz-Bouchet a partagé à RMC Sport sa déception suite à ce podium raté: "Les trois-quarts sont très positifs, mais le (tir) debout me coûte le podium voire la gagne. Il y a beaucoup de frustration, et à une balle près c’était le podium. Je suis ici pour chercher des médailles. Cette course est loin d’être à jeter, mais je suis déçue."

Même son de cloche du côté de Lou Jeanmmonot, sixième au classement et autrice d'un 19 sur 20 aux tirs.

"Je suis déçue. C’est au mental qu’elle sort. J’étais bien, on m’annonçait devant. Le stress me fait sortir cette balle", a jugé la Tricolore. "J’ai fait de la survie tout le long, je retenais un peu mes balles car je n’étais pas assez bien derrière la carabine. Ça a très bien tiré aujourd’hui. Sur un individuel, c’est normal de devoir tirer à vingt pour gagner. C’est le jeu."

De leur côté, les hommes s'élanceront sur l'individuel ce mercredi à partir de 17h20. Le jour suivant, ce sera le relais mixte simple à 18h pour une potentielle cinquième breloque en cinq courses pour Julia Simon lors de ces Mondiaux.

Article original publié sur RMC Sport