Publicité

"Tout le monde est reparti, sans un mot" : Nouveau coup dur pour Anne Hidalgo, un gros "couac" avant les JO de Paris

La semaine d'Anne Hidalgo ne fait qu'empirer. La maire de Paris, qui a annoncé son départ de X (anciennement Twitter) suite à une polémique après ses propos sur les JO de Paris, vient de vivre une nouvelle déconvenue, comme l'indique "Le Parisien".

Les Jeux olympiques de Paris approchent à grands pas et, visiblement, la classe politique n'est pas vraiment sur la même longueur d'onde. Depuis quelques jours, il y a de la friture sur la ligne entre certains acteurs majeurs de cet évènement planétaire. Invitée chez Quotidien, Anne Hidalgo a déclaré qu'il allait y avoir "deux choses sur lesquelles on ne va pas être prêt" au moment des JO, les "transports" et "la mise à l'abri des personnes sans domicile fixe". Des propos qui n'ont pas plu à une ministre importante, qui a allumé Anne Hidalgo dans la foulée.

En effet, Amélie Oudéa-Castéra, la ministre des Sports et des Jeux olympiques s'en est pris à la maire de Paris pour ses propos. "On va être plus fort que ça. S'il faut livrer des Jeux sans elle, et s'il faut les livrer malgré elle, on le fera", a-t-elle notamment déclaré. Face à cette polémique, la femme politique de 64 ans a pris la décision de quitter X (anciennement Twitter) en critiquant notamment la tournure prise par la plateforme depuis son rachat par le magnat Elon Musk. Mais les ennuis ne s'arrêtent pas là pour la native de San Fernando, en Espagne. Anne Hidalgo était attendue mardi 28 novembre pour un point de presse lors duquel elle devait prendre la parole, comme nous l'apprend le Parisien.

Une intervention annulée à la dernière minute

Une intervention prévue en lien avec les JO de Paris puisqu'il s'agissait...

Lire la suite


À lire aussi

Paul Pogba dopé ? Nouveau gros coup dur pour la star des Bleus après des ennuis sans fin
Coupe du monde de rugby : Un grand nom de la musique, exaspéré, pousse un coup de gueule et cible Anne Hidalgo !
Anne Hidalgo : Vive polémique avec son voyage à Tahiti, cet autre gros mensonge de la maire de Paris démasqué