Publicité

“Tout le monde dans l’entourage de Bruno Vandelli était au courant” : la maman de Yanis Marshall s’exprime sur le plateau de TPMP (VIDEO)

Nadia Cheriaf, la mère de Yanis Marshall, s’est rendu ce soir sur le plateau de l'émission "Touche pas à mon poste" pour témoigner et soutenir les accusations de son fils contre le chorégraphe Bruno Vandelli. Yanis Marshall a récemment annoncé son intention de porter plainte contre l’ancien juré de Popstars pour "viols aggravés sur mineur". La mère de Yanis Marshall affirme que cette démarche n'est pas de gaieté de cœur, précisant que "en principe, je préfère rester hors caméra."

Sur BFMTV, Yanis Marshall a partagé que "personne n'a jamais voulu parler" alors que de nombreuses personnes étaient au courant de la situation dans le milieu de la danse. Yanis Marshall aurait déjà reçu au moins 16 "témoignages bouleversants". La plainte, qui vise Bruno Vandelli, accuse des "viols aggravés sur mineur" et dénonce une relation d'emprise débutée à l'âge de 14 ans.

Bruno Vandelli, âgé de 62 ans, rejette ces accusations, qualifiant la situation de "mascarade" visant à le faire passer pour un "monstre".

Yanis Marshall, âgé de 34 ans, a détaillé les circonstances de la relation dans laquelle il s'est retrouvé avec Bruno Vandelli. Il affirme qu'il y avait une emprise sur lui depuis l'âge de 14 ans, décrivant une manipulation qui l'a conduit à considérer Vandelli comme un père. Yanis Marshall explique qu'il savait que cette relation devait rester secrète et que des personnes de l'entourage de Vandelli étaient au courant depuis des années.

Face à ces révélations, Yanis Marshall a lancé un appel à témoins sur Instagram, exprimant son désir d'éviter que d'autres enfants vivent la même situation. Il souligne également l'existence d'une omerta dans le monde de la danse, déclarant sur BFMTV : "C’est ça le plus traumatisant pour moi. J'ai toujours été au courant. Cela se sait dans le milieu. Juste, personne n’a jamais voulu parler."

Ce soir, sa maman confirme ses dires et explique : “Je l’ai scolarisé aux Etats-Unis à l’âge de 14 ans et demi. Donc les faits ne se sont pas passés quand il avait 16 ans. Là je réponds à son avocat. Ce n'est pas une mascarade. La mascarade c’est son client”.

Très affectée par l’affaire, elle ajoute : “La mascarade c’est que toutes les personnes autour de Bruno Vandelli étaient au courant. Toutes ! Et dans ce milieu-là, tout le monde était au courant”

Cho...

Lire la suite sur Télé 7 Jours

A lire aussi