Moment de confusion embarrassant pour Biden, le jour de l'élection

C.Bo.
·1 min de lecture

Le candidat démocrate à la Maison Blanche, Joe Biden, a commis mardi une série de lapsus embarrassants, en apparaissant confondre ses petites-filles et en disant présenter à un groupe d'électeurs son fils Beau... qui est décédé en 2015.

Joe Biden s'exprimait à Philadelphie, plus grande ville de la Pennsylvanie, un mégaphone en main.

"Voici mon fils Beau Biden, que beaucoup parmi vous ont aidé à élire au Sénat du Delaware. Voici ma petite-fille Natalie", dit-il, en prenant en fait par les épaules une autre de ses petites-filles, Finnegan.

Se rendant alors compte de sa méprise, le septuagénaire se reprend ainsi, d'un ton confus: "Ah non, attendez, ce n'est pas la bonne." Il prend alors par les épaules son autre petite-fille présente sur place, Natalie. Cette dernière est la fille de son fils Beau, décédé il y a cinq ans.

Familier des gaffes et bévues

Joe Biden, que Donald Trump accuse de sénilité sans toutefois aller jusqu'à employer ce mot, est familier des gaffes et bévues de ce type.

Joe Biden avait une relation très forte avec son fils Beau, dont il parle fréquemment dans ses discours de campagne en lui rendant des hommages appuyés. Ancien procureur général du Delaware, réserviste de l'armée envoyé en Irak, Beau Biden semblait promis à un destin national avant d'être emporté par un cancer du cerveau.

Article original publié sur BFMTV.com