Molnupiravir : la pilule anti-Covid sera-t-elle bientôt disponible en France ?

·1 min de lecture

Ce 26 octobre, le ministre de la Santé annonce que la France a commandé 50 000 doses de molnupiravir, un médicament contre le Covid-19 du laboratoire Merck. La pilule anti-Covid sera livré "à la France à compter des derniers jours de novembre ou des premiers jours de décembre", a informé le ministre lors d'une audition au Sénat. Selon l'AFP, son prix serait a priori élevé. Olivier Véran n'a pas précisé le montant de la commande mais à titre d'exemple, les Etats-Unis ont commandé cette année 1,7 million de doses pour 1,2 milliard de dollars, soit environ 700 dollars pour chacune.

Début octobre, le laboratoire Merck avait fait état de résultats très encourageants pour cet antiviral via un communiqué.

Le laboratoire Merck & Co et son partenaire Ridgeback Biotherapeutics ont d'ores et déjà déposé une demande d’autorisation pour le médicament antiviral molnupiravir. Il pourrait réduire de moitié les risques de décès ou d’hospitalisation pour les personnes les plus à risque. Et viendrait s'ajouter à un autre médicament déjà utilisé chez les patients sévères hospitalisés, la dexaméthasone.

Ce médicament est destiné aux patients adultes atteints de formes légères à modérées de Covid-19 et risquant d’évoluer vers des formes sévères et/ou une hospitalisation.

Les résultats obtenus lors d’une analyse intermédiaire dans le cadre d’un essai de phase 3 sont encourageants : Durant l’essai clinique mené sur 775 personnes, le taux (...)

Lire la suite sur Topsante.com

AVC ischémique ou hémorragique : causes, signes, traitements
DIRECT Covid-19 en France ce 27 octobre : chiffres, annonces
Des bactéries buccales pourraient être responsables des Covid longs
Dépression : 6 conseils pour ne pas rechuter
Mois sans tabac 2021 : comment s'inscrire ?

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles