Publicité

Mode : pourquoi les matières recyclées ne sauvent pas la planète

Lorsqu’ils font du shopping, de nombreux consommateurs privilégient les vêtements estampillés "matière recyclée". Malheureusement, la mention serait trompeuse, selon une récente étude de l’ONG Changing Markets Foundations. La raison ? Comme le révèle Urska Trunk, directrice de campagne de l’association, "93 % de tous les textiles recyclés aujourd'hui proviennent de bouteilles en plastique, et non de vieux vêtements". Une théorie corroborée par l'organisation à but non lucratif Textile Exchange, qui assure que la quasi-totalité du polyester recyclé est fabriquée à partir de PET (polyéthylène téréphtalate), qui provient en effet de bouteilles en plastique. "Moins de 1 % des tissus qui composent nos vêtements sont recyclés pour en faire de nouveaux", explique la Commission européenne lors d’un échange avec l’AFP, rapporté par Techxplore. Une tendance renforcée par le fait qu'une bouteille en plastique peut être recyclée cinq ou six fois, tandis qu’un T-shirt en polyester ne peut plus l’être.

Si les vêtements estampillés "matière recyclée" proviennent non pas d’anciens vêtements, mais de combustibles fossiles, c’est avant tout parce que leur recyclage n’est pas encore au point. En témoignent les révélations de Lenzing, un fabricant autrichien célèbre pour ses fibres à base de bois, qui assure que le recyclage des textiles est "beaucoup plus complexe que le recyclage d'autres matériaux, tels que le verre ou le papier". Et pour cause : les vêtements sont composés de plusieurs fibres (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Le printemps risque d'être chaud à cause d'El Niño, et ce n'est pas une bonne nouvelle
Cette forêt a été fossilisée, et c'est la plus ancienne jamais découverte !
Quelle est la différence entre un sapin, un pin et un épicéa ?
Des chercheurs révèlent le secret de la couleur des myrtilles, et c'est inattendu
La fonte des glaces pourrait provoquer une chute des températures en Europe