Publicité

Moby annonce la sortie d’un nouvel album et un concert à Paris en faveur de la cause animale

Moby, ici au mois d’octobre 2023, à Los Angeles, aux États-Unis.
Michael Kovac / Getty Images for Support + Feed Moby, ici au mois d’octobre 2023, à Los Angeles, aux États-Unis.

MUSIQUE - Dua Lipa, à Nîmes. Et Moby ? À Paris. Ce mardi 19 mars, la star de la musique électronique a annoncé faire son grand retour en 2024 avec la sortie d’un nouvel album et un concert dans la capitale française, le premier en près de dix ans chez nous, dans l’Hexagone.

Dua Lipa s’offre deux dates de concert en France pour son nouvel album (et ce ne sera pas à Paris)

Le nouveau disque a été intitulé always centered at night et doit sortir le 14 juin prochain, soit quelques mois avant la date parisienne, prévue au Zénith le 24 septembre. Moby a d’ailleurs profité de cette annonce pour dévoiler le premier single : dark days, en duo avec la chanteuse de jazz Lady Blackbird.

« Cela fait plus de dix ans que je n’ai pas fait de tournée. On m’a récemment rappelé que 2024 marquait le 25e anniversaire de la sortie de ’Play’, alors il m’a semblé être une bonne idée de faire une tournée européenne pour le fêter », déclare l’artiste américain de 58 ans dans un communiqué. D’après nos recherches, le dernier concert de Moby en France remonte à 2015, lors d’une soirée « ElectroShock » organisée par Virgin Radio.

Moby et la cause animale

Et alors qu’il précise que plusieurs des titres favoris du public, dont certains de l’album Play (sur lequel figurent entre autres Porcelain et Natural Blues), seront joués lors du show, Moby révèle également que « la totalité des bénéfices seront reversés à des organisations européennes de défense des droits des animaux ».

Le nom des organismes en question n’a pas été donné. En revanche, la démarche n’est pas étonnante. Vegan convaincu, Moby est un militant très engagé contre les violences faites aux animaux. Et ce depuis 30 ans déjà.

« Si je devais choisir entre la musique et la cause animale, j’opterais pour la deuxième », nous expliquait-il dans une interview, en 2018. Cette année-là, il avait déjà décidé de reverser tous les profits de son album Everything Was Beautiful, Nothing Hurt à des associations qui luttent pour les droits des animaux.

À voir également sur Le HuffPost :

Avec « Eternal Sunshine », Ariana Grande est de retour dans la musique bien plus tôt que prévu

Aux Brit Awards, Raye repart avec six récompenses et détrône le record de prix de Blur, Adèle et Harry Styles