Publicité

"Va dire ça à Jon Jones": les internautes se moquent de l'écharde de Doumbè et la comparent à l'orteil cassé de la légende du MMA

Les réseaux sociaux sont cruels. Après la défaite de Cédric Doumbè contre Baysangur "Baki" Chamsoudinov, jeudi soir sur arrêt du combat pour une écharde dans le pied, les internautes ont ressorti des épisodes où des combattants avaient surmonté, selon eux, des blessures ou des gênes bien plus importantes pour aller au bout du combat.

L'exemple le plus parlant date de 2013. A l'époque, Jon Jones, déjà l'un des cadors de la discipline, combat au sein de l'UFC. Face à Chael Sonnen, il s'impose par KO alors qu'il a depuis plusieurs minutes une fracture ouverte au niveau du gros orteil du pied gauche. L'Américain, en fait, ne semble même pas s'en rendre compte pendant le combat.

Doumbè pas épargné sur les réseaux

Ce n'est qu'après avoir obtenu le KO qu'il prend conscience de l'état de son pied et de la nécessité d'être pris en charge. L'adrénaline du combat, dans un premier temps, avait pris le dessus sur la douleur. Plus récemment, Ciryl Gane avait battu Tai Tuivasa avec une main cassée, un autre exemple donné par les fans de Baki pour tourner en dérision Cédric Doumbè.

Le Français, grand adepte du trash-talking et des moqueries parfois, a été pris à son propre jeu. Sur les réseaux sociaux, sa première défaite en MMA est forcément l'occasion de lui retourner les moqueries. Doumbè, pour le moment, a préféré en sourire. "Un sujet épineux", a-t-il écrit sur X pour dédramatiser.

Article original publié sur RMC Sport