"La mixité manque dans le quartier": la mère de famille qui a interpellé Macron témoigne sur BFMTV

Hugues Garnier
·1 min de lecture
Emmanuel Macron et une mère de famille lors du déplacement du chef de l'État à Montpellier, le 19 avril 2021. - BFMTV
Emmanuel Macron et une mère de famille lors du déplacement du chef de l'État à Montpellier, le 19 avril 2021. - BFMTV

Elle se dit "pour la mixité dans toute sa splendeur". Naima Amadou, habitante du quartier de la Mosson, est revenue ce mardi midi sur BFMTV sur sa rencontre avec le chef de l'État, en déplacement la veille dans ce quartier pauvre à Montpellier. "Je suis ravie, très émue. Il était à l'écoute", confie la mère de famille sur notre antenne.

Au cours de ce bref échange, elle a raconté à Emmanuel Macron que son fils de huit ans lui a demandé "si le prénom de Pierre existait vraiment ou si ce n'est que dans les livres, tellement il y a un manque de mixité dans le quartier". Après la diffusion de cette séquence, abondamment commentée, Naima Amadou assure n'avoir pas dormi de la nuit "parce que j'ai entendu des commentaires pas très gentils".

"Ses propos ont été tenus par mon fils parce que c'est vrai (...) Il y a un peu de mixité mais elle n'est pas très visible c'est vrai, ça manque dans le quartier", affirme la mère de famille.

"Cette mixité m'a beaucoup apporté"

Naima Amadou dit regretter la disparition de la mixité dans le quartier où elle réside, "mais pas que dans celui-ci, dans beaucoup de quartiers de France". Une situation que déplore la mère de famille qui souhaite "qu'on retrouve ce mélange".

"Je voudrais que mes enfants et les enfants de France connaissent cette mixité que j'ai connu lors de mon enfance (...) cela m'a beaucoup apporté pour me construire et c'est ce que je recherche pour mes enfants", conclut Naima Amadou.

Article original publié sur BFMTV.com