Publicité

Le vrai calvaire de SLIM commence sur la Lune : il fait nuit

Le réveil de SLIM, le module spatial japonais posé sur la Lune, n’a pas duré très longtemps. Alors que ses activités venaient à peine de reprendre, après une période d’incertitude sur son état, l’atterrisseur de l’agence spatiale japonaise (Jaxa) se retrouve maintenant plongé dans le noir.

La nuit lunaire est arrivée sur le site d’atterrissage de SLIM, a prévenu le 31 janvier 2024 l’AMSAT, une association de radioamateurs chargés de maintenir des satellites expérimentaux. Le Soleil s’est couché sur la zone de la Lune où SLIM s’est échoué, la tête à l’envers.

Les communications sont donc interrompues, SLIM devant passer en veille, car ses réserves d’énergie sont insuffisantes. « Adieu, peut-être nous verrons-nous au prochain lever du Soleil… », écrit l’AMSAT sur X (ex-Twitter).

SLIM plonge dans la nuit lunaire. // Source : Via X @amsatdl
SLIM plonge dans la nuit lunaire. // Source : Via X @amsatdl

SLIM plonge dans la nuit lunaire. // Source : Via X @amsatdl

La mission SLIM seule face au froid glacial de la nuit lunaire

C’est une longue nuit lunaire d’une durée de 2 semaines qui attend SLIM. Il ne reste plus qu’à patienter pour l’équipe japonaise responsable de la mission, afin de découvrir si l’engin aura survécu. Pendant cette période, la mission devra faire face à des conditions extrêmes. Shinsuke Abe, docteur en astronomie et professeur à l’université Nihon (Tokyo), explique sur X que SLIM va connaître des températures autour de -130° C et qu’il est probable que la mission finisse « plongée dans un sommeil éternel ».

[Lire la suite]

Crédits photos de l'image de une : Vue d'artiste de SLIM sur la Lune. // Source : Jaxa