Publicité

Miss Monde: pourquoi c'est Miss France 2020, Clémence Botino, qui représente la France

Le concours Miss Monde 2023 se déroule en Inde, ce samedi 9 mars 2024, en raison d'un report. C'est Clémence Botino, élue en 2020, qui représente la France. Mais pourquoi un tel décalage?

C'est Clémence Botino qui représente la France au concours Miss Monde, ce samedi 9 mars à Mumbaï en Inde. Pourtant l'ex-Miss Guadeloupe a été élue Miss France 2020 en décembre 2019. Elle a également participé au concours Miss univers en 2021. Pourquoi un tel décalage, sachant qu'il y a eu depuis Amandine Petit, Diane Leyre et Indira Ampiot?

Cela s'explique surtout par les nombreux reports dans l'organisation du concours Miss Monde. La 71e édition, qui se tient ce samedi, devait à l'origine se dérouler en décembre 2023. Le concours a été reporté en raison d'élections en Inde. Par ailleurs, le calendrier du concours Miss Monde a été particulièrement perturbé ces six dernières années, au cours desquelles il n'y a eu que trois concours, en 2019 (69e édition), en mars 2022 (70e édition) et en mars 2024.

Reports en série

Le concours est annulé une première fois en 2020 à cause du Covid, puis, l'édition 2021 est reportée à décembre 2021, puis à mars 2022. Enfin, Miss Monde 2022 est annulé en raison du retard du concours de 2021.

Ce sont les Miss France qui décident à quels concours internationaux elles souhaitent participer. C'est en 2022 que Clémence Botino a postulé pour représenter la France à la 71e édition du concours, qui se déroule ce samedi.

View this post on Instagram

! 🐚🐪

A post shared by Viktorija Burakauskas (@toribur) on Jan 21, 2020 at 8:43am PST

Par ailleurs, par manque de temps, Diane Leyre, Miss France 2022, n'a pas pu se présenter au concours Miss Univers 2022. C'est sa première dauphine Floriane Bascou qui a représenté la France cette année-là, Leyre se présentant à l'édition 2023. Et comme il est impossible de concourir à deux concours internationaux la même année, Clémence Botino s'est portée candidate.

La participation à tel ou tel concours pour les Miss France est avant tout une question d'emploi du temps, d'envie et de disponibilité. Certaines Miss ne peuvent parfois concourir ni à Miss Univers ni à Miss Monde. C'est le cas de Vaimalama Chaves, Miss France 2019.

Indira Ampiot, Miss France 2023, se prépare déjà pour le prochain concours Miss Univers. C'est donc soit Amandine Petit (Miss France 2021) soit Diane Leyre qui participera au prochain Miss Monde.

Article original publié sur BFMTV.com

VIDÉO - La mise en garde de Sylvie Tellier sur les critiques avant l'élection de Miss Monde