Publicité

Miss Japon: l'élection d'une Ukrainienne naturalisée très critiquée dans le pays

Carolina Shiino, née en Ukraine, est arrivée au Japon à l'âge de 5 ans. Naturalisée depuis, elle a été élue miss Japon 2024. Un choix qui ne plaît pas à tout le monde.

La mannequin de 26 ans Carolina Shiino, d'origine ukrainienne, a été couronnée miss Japon lundi 22 janvier, devenant alors la première citoyenne japonaise naturalisée à remporter le concours.

Sur les réseaux sociaux, son élection a fait polémique, certains critiquant le fait qu'elle ne vienne pas du Japon. "Cette personne qui a été choisie comme miss Japon n'est même pas à moitié japonaise, mais une Ukrainienne pure à 100 %. Certes, elle est belle, mais il s'agit de miss Japon", a écrit un internaute sur X (anciennement Twitter).

Auprès de la BBC, Ai Wada, l'organisatrice du concours a assuré que les juges avaient choisi Carolina Shiino "en pleine confiance". Ce n'est pas la première fois qu'une gagnante du concours questionne dans le pays. En 2015, Ariana Miyamoto, la première miss Japon métisse avait été victime de racisme après son élection.

"Plus japonaise que nous"

"Elle parle et écrit dans un japonais élégant et correct", a déclaré Ai Wada. "Elle est plus japonaise que nous".

Née en Ukraine, la jeune femme est arrivée dans le pays du soleil levant à l'âge de 5 ans, raconte la BBC. Carolina Shiino a reçu la nationalité japonaise plus tôt l'année dernière, assurant sur Instagram que si elle n'avait pas "l'air japonaise", son esprit "est japonais".

View this post on Instagram

! 🐚🐪

A post shared by Viktorija Burakauskas (@toribur) on Jan 21, 2020 at 8:43am PST

"J'ai dû faire face à des obstacles qui m'empêchent souvent d'être acceptée en tant que Japonaise, c'est pourquoi je suis très reconnaissante d'être reconnue à ce concours en tant que Japonaise", a-t-elle déclaré lundi après avoir été couronnée.

Article original publié sur BFMTV.com

VIDÉO -Danse avec les stars : cette ancienne Miss France devrait être au casting de la prochaine saison !