Miranda Kerr : En colère et menaçante, elle sait garder le sourire

Miranda Kerr est de retour en Australie, son pays natal, mais elle n'en profite pas vraiment pour se détendre !

La star quifaisait la promotion des magasins David Jones à Sydney il y a quelques jours, vient de se faire pirater son compte Twitter pour la seconde fois.

En colère et prête à tout pour demasquer les pertubateurs, Miranda n'a pas hésité à poster un message à l'attention des hackers une fois son compte récupéré. "Je suis avec l'équipe dédiée au cyber crime. Que celui qui a hacké mon compte s'attende à une visite surprise très bientôt", a écrit le mannequin qui aura bientôt 30 ans.

Qu'à cela ne tienne et professionnelle jusqu'au bout, c'est avec le sourire que la pétillante brune est arrivée pour un autre événement promotionnel ce mercredi 13 février. Sur la terrasse d'un hôtel de la ville, la belle a fièrement pris la pose pour la marque de beauté Clear Scalp and Hair Beauty Therapy. Une marque de soins capillaires qu'elle saura très bien représenter.

Parfaite dans une robe noire rehaussée d'un collier aux pierres scintillantes, Miranda a pris le temps de répondre aux questions des journalistes et a présenté le produit phare de la marque avec son naturel déconcertant.

Pendant ce temps, son mari Orlando Bloom s'occupait de leur fils de 2 ans, Flynn, et se promenait dans la belle ville australienne à l'abri des regards indiscrets.

Égérie Mango pour la campagne printemps-été 2013, Miranda Kerr continue d'être omniprésente sur la scène mode et prouve qu'elle mérite amplement de figurer dans le classement Forbes des mannequins les mieux payés du monde !

Retrouvez cet article sur purepeople.com

Kate Upton : topless et morte de froid pour Sports Illustrated Swimsuit Issue 2013
Rihanna, Britney Spears, Beyonce : dans l'intimite d'une baignoire...
Bradley Cooper : ce que vous devez savoir sur Suki Waterhouse, sa nouvelle conquete
Lindsay Lohan : sa robe de l'amfAR 2013 financee... par Charlie Sheen !
Oscars 2013 : manquera-t-il un James Bond pour l'hommage ?

Tout commentaire contraire à la réglementation en vigueur (et notamment tout commentaire à caractère raciste, antisémite ou diffamatoire) pourra donner lieu à la suppression de votre compte Yahoo
Le cas échéant, certains commentaires que vous postez pourront également donner lieu à des poursuites judiciaires à votre encontre.