Mini-cerveau, galaxies jumelles et clitoris de serpent : l'actu des sciences en ultrabrèves

FRISO GENTSCH / DPA / DPA PICTURE-ALLIANCE VIA AFP

Au sommaire de l'actualité scientifique du 11 janvier 2023 : un mini-cerveau humain greffé à une souris réagit à la lumière, des galaxies jumelles de la Voie lactée, présentes il y a 11 milliards d'années, dénichées par le télescope James Webb ou encore les femelles serpents ont un double clitoris en forme de cœur.

L'actualité scientifique du 11 janvier 2023 c'est :

En Santé : Un mini-cerveau humain greffé à une souris réagit à la lumière.

  • Pour la première fois, un mini-cerveau humain implanté à une souris a montré une réaction à un stimulus extérieur : un rai de lumière dans les yeux de l'animal.

  • L'équipe a pu confirmer qu'il existait bel et bien des synapses entre la souris et les cellules humaines, montrant que la greffe avait bien fonctionné.

  • Les mini-cerveaux, ou organoïdes de cerveaux, sont mis au point en laboratoire à partir de cellules souches pluripotentes, qui peuvent ensuite devenir n'importe quel type de cellules.

En Espace : Des galaxies jumelles de la Voie lactée, présentes il y a 11 milliards d'années, dénichées par le télescope James Webb.

  • La Voie lactée est une galaxie spirale barrée qui est composée de quatre bras principaux et d'au moins deux plus petits dont l'un contient le système solaire.

  • Les galaxies spirales barrées étaient beaucoup moins nombreuses dans le passé, cependant de nouvelles images du télescope James Webb indiquent qu'elles étaient déjà présentes il y a 11 milliards d'années.

  • Leur présence si tôt dans le calendrier de la croissance de l'Univers va permettre aux scientifiques de mieux comprendre comment les grosses galaxies se sont formées.

En Animaux : Découverte : les femelles serpents ont un double clitoris en forme de cœur.

  • Les scanners de femelles serpents ont révélé la présence d'un organe érectile, une double petite langue de chaire en forme de cœur, renommé hémiclitoris.

  • Cette observation laisse penser que cet organe jouerait un rôle dans la reproduction des reptiles et peut-être même le plaisir, comme chez de nombreux mammifères.

  • Les dissections et les micro-CT scans chez huit autres espèces de serpents ont révélé une gamme de tailles et de structures d'hémiclitoris variable selon les espèces.

En Histoire des Sciences : La science est moins disruptive depuis la Seconde Guerre mondiale.

  • Depuis le milieu du 20e siècle, l[...]

Lire la suite sur sciencesetavenir.fr

A lire aussi