Des milliers de poissons s'échouent mystérieusement sur plusieurs plages du Finistère

(illustration) - FRED TANNEAU © 2019 AFP

L'ONG Sea Shepherd a annoncé avoir porté plainte contre X pour "suspicion de rejets en mer", tandis que les autorités s'orientent plutôt vers un phénomène naturel où le vent et les vagues auraient transportés les poissons vers la côte.

C'est un spectacle qui a pu surprendre les promeneurs qui arpentaient la baie de Douarnenez, dans le Finistère. Ce mardi, plusieurs milliers de poissons ont été découverts sur plusieurs plages du secteur.

Sardines, chinchards, méduses urticantes... L'échouage a été constaté sur plus de trois kilomètres de côtes, rapporte Ouest-France.

Pour afficher ce contenu, vous devez mettre à jour vos paramètres de confidentialité.
Cliquez ici pour le faire.

Sea Shepherd a déposé plainte

Face à l'ampleur du phénomène, le Parc naturel marin d’Iroise a été sollicité ainsi que la gendarmerie et les douanes et une enquête a été ouverte. Une hypothèse serait un incident de pêche, avec un bateau qui aurait déchargé sa cargaison dans l'océan. À ce titre, l'ONG de protection de la vie marine Sea Shepherd a annoncé ce mercredi avoir porté plainte contre X pour "suspicion de rejets en mer".

"Cessons de considérer l’océan comme lieu de stockage ! C’est un milieu vivant", écrit l'organisation dans un tweet.

Les poissons pris dans les vagues

Selon Ouest-France, les premiers éléments de l'enquête l'orienteraient plutôt vers un phénomène naturel lié au vent de ces derniers jours, "compte tenu de la fraîcheur et de la qualité du poisson, peu ou pas abîmé", expliquent les autorités maritimes.

En effet, selon les spécialistes, il arrive en effet que des bancs de poissons entiers, pourchassés par des prédateurs, se rapprochent de la côte et soient pris dans les vagues pour finalement s’échouer sur le sable, rapporte Le Télégramme.

En attendant les prochaines marées qui pourraient emporter les poissons à nouveau vers le large, les autorités déconseillent fortement aux promeneurs de les ramasser.

Article original publié sur BFMTV.com

VIDÉO - La Nasa et le Cnes ont mis en orbite un satellite qui va révolutionner nos connaissances de l'eau