Le milliardaire japonais Yusaku Maezawa s’envolera vers l’ISS en décembre

·1 min de lecture
L'excentrique milliardaire japonais a en outre prévu d'emmener huit personnes pour l'accompagner dans un voyage de tourisme spatial autour de la Lune.

L'excentrique entrepreneur sera le prochain touriste spatial. En 2023, il partira également pour un voyage autour de la Lune avec SpaceX.

Le milliardaire japonais Yusaku Maezawa et son assistant Yozo Hirano seront les prochains touristes à séjourner à bord de la Station spatiale internationale, a annoncé jeudi 13 mai l'agence spatiale russe Roscosmos, qui mettra les deux hommes sur orbite en décembre. « La durée du voyage spatial sera de 12 jours, le commandant de l'équipage sera le cosmonaute de Roscosmos Alexandre Missourkine », a indiqué l'agence sur son site Internet, précisant que l'entraînement de l'équipage commencerait en juin pour un vol prévu le 8 décembre.

Un voyage autour de la Lune en 2023

L'excentrique milliardaire japonais, qui a fait fortune dans la mode en ligne, a en outre prévu d'emmener huit personnes pour l'accompagner dans un voyage de tourisme spatial autour de la Lune, prévu en 2023 avec SpaceX, la société aérospatiale d'Elon Musk. « Je suis tellement curieux de ce qu'est la vie dans l'espace que j'ai prévu de la découvrir par moi-même et de la partager avec le monde sur ma chaîne YouTube », a commenté Yusaku Maezawa dans un communiqué de Space Adventures.

À LIRE AUSSIThomas Pesquet rêve de fouler le sol de la Lune en 2024

La reprise par Roscosmos de ces expéditions touristiques vers l'ISS intervient alors qu'il a perdu en 2020 son monopole des vols habités face au succès de SpaceX, perdant ainsi une partie de la manne financière que représentent les sièges achetés par les agences spatiales américaine et européenne.

Lire la suite sur Le Point

Ce contenu peut également vous intéresser :

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles