Un militaire français meurt dans un accident de la route au Mali

Libération.fr
Des soldats français au Mali, le 6 avril.

Un autre membre de l'opération Serval a été blessé. Leur véhicule a versé dans un fossé.

Un militaire français de l’opération Serval a trouvé la mort et un autre a été blessé dans un accident de la route survenu mardi dans le centre du Mali, a annoncé mercredi le ministère de la Défense.

Dans un communiqué, le ministère fait état de «la mort accidentelle du brigadier-chef Marc Martin-Vallet, 28 ans, sur une piste à une vingtaine de kilomètres de Douentza». Il appartenait au 515e régiment du train (camp de la Braconne, Charente). «L’un de ses camarades a été blessé dans l’accident. Son pronostic vital n’est pas engagé», précise-t-on de même source, indiquant que le véhicule de transport logistique qui transportait ces deux militaires a «versé dans un fossé».

Retrouvez cet article sur Liberation.fr

Les Maliens à nouveau maîtres à bord
«Depuis plus de trente ans que Mugabe est au pouvoir, rien n’a changé»
A Londres et au Canada, des bars gays boycottent la vodka russe
Le chauffeur du train espagnol «ne comprend pas» ce qui s'est passé
Le Zimbabwe aux urnes