Publicité

Mike Maignan quitte la pelouse après de nouveaux cris racistes lors d’un match de l’AC Milan

Mike Maignan a littéralement retiré ses gants face à la situation en tribune devenue intenable pour lui.
Capture d’écran X Mike Maignan a littéralement retiré ses gants face à la situation en tribune devenue intenable pour lui.

FOOTBALL - « Trop c’est trop !!!!!!!!! », comme l’a justement rappelé Kylian Mbappé. Une nouvelle fois visé par des injures racistes durant un match en Italie, le gardien de l’AC Milan et de l’équipe de France Mike Maignan a préféré quitter le terrain ce samedi 20 janvier.

Mike Maignan répond aux insultes racistes «fièrement»

Tout a commencé en début de match, lorsque le portier de 28 ans a été contraint de signaler à l’arbitre Fabio Maresca des cas de racisme dans les tribunes du stade d’Udinese. Les deux équipes jouent alors la 25e minute de jeu, mais la rencontre n’est pas interrompue.

Plusieurs minutes après, c’en est finalement trop pour Mike Maignan qui a pris la direction du banc de touche à la 34e minute, rapidement suivi par ses coéquipiers, solidaires. D’après lui, des supporters de l’Udinese, installés dans les tribunes derrière son but, lui adressaient des cris de singe et des insultes racistes, malgré des messages diffusés par les haut-parleurs du stade pour les faire cesser.

Sous le choc et en colère, le gardien de but a ensuite regagné les vestiaires avec le reste de son équipe, qui a alors tout fait pour le réconforter. Une négociation, menée par Rafael Leao, Yacine Adli et Zlatan Ibrahimovic notamment, a été lancée en coulisses pour convaincre Mike Maignan de revenir sur la pelouse.

De quoi laisser le temps à l’arbitre d’interrompre le match autour de la 38e minute de jeu, avant de reprendre environ cinq minutes plus tard. Mais la courte pause ne mettra pas fin au calvaire du joueur français, c’est même l’inverse qui s’est produit.

Car à son retour sur la pelouse, Mike Maignan a été allégrement conspué à chaque fois qu’il touchait le ballon. Mais pas de quoi freiner le portier des Bleus ou ses coéquipiers, alors menés 1-0, puis 2-1, avant d’inverser le cours du match, et de l’emporter finalement 3-2.

« Pas déçu », « en colère »

Au micro de la plateforme DAZN, Mike Maignan a accepté de revenir sur ce match étrange pour lui. « Je ne voulais plus jouer, je l’ai dit à tout le monde quand j’ai quitté le terrain, mais nous sommes une famille, je ne pouvais pas abandonner mes coéquipiers », a-t-il expliqué, encore ému.

« J’étais en colère, pas déçu, car ce n’est pas la première fois que je vis ça. Mes coéquipiers, le staff, tout le monde m’a dit de rester fort dans ma tête et de donner la bonne réponse sur le terrain », a ajouté Mike Maignan, qui s’est ensuite exprimé longuement dans un message sur ses réseaux sociaux et vous pouvez retrouver ci-dessous.

Il a depuis reçu une pluie de soutien venue d’anonymes ou de stars comme un certain Kylian Mbappé, son capitaine en équipe de France. Sur X, la star française du PSG qui venait de réaffirmer son engagement contre le racisme dans Envoyé Spécial avec Élise Lucet, n’a pas manqué l’occasion de réagir à ce nouveau cas de racisme dans le sport italien.

« Tu es très loin d’être seul Mike Maignan. On est tous avec toi. Toujours les mêmes problèmes et toujours AUCUNE solution. Trop c’est trop !!!!!!!!!!!! NON AU RACISME », a-t-il écrit en ligne. Également coéquipier en équipe de France, Antoine Griezmann a également adressé une pensée pour Mike Maignan.

« Voir un garçon aussi respectueux et aussi correct que Mike être traité comme ça, cela me déplaît particulièrement, ce n’est pas une chose qu’on devrait voir dans un match de foot », a regretté son entraîneur, Stefano Pioli.

À voir également sur Le HuffPost :

France-Croatie à l’Euro de handball : après des propos racistes, l’organisateur condamne

Atlético de Madrid - Real Madrid : Le but splendide d’Antoine Griezmann en Coupe du Roi