Publicité

Un migrant tué par balle, un autre blessé à Grande-Synthe

Un migrant a été tué par balle dans la nuit de samedi à dimanche et un second blessé, à proximité du camp de Loon-Plage dans le Nord.

Un migrant a été tué par balle dans la nuit de samedi à dimanche et un second blessé, à proximité du camp de Loon-Plage (Nord), a appris l'AFP auprès du parquet de Dunkerque et de source policière.

Retrouvé vivant, il a succombé à ses blessures

Un homme est décédé dans la nuit "des suites d'une plaie par balle", après avoir été "retrouvé, encore vivant, sur les bords de l'A16, sur la commune de Grande-Synthe puis transporté à l'hôpital", a indiqué à l'AFP la procureure de Dunkerque, Charlotte Hutet.

"D'après les premiers éléments de l'enquête, cet homme résidait dans un camp de migrants à proximité du lieu où il a été retrouvé", a-t-elle précisé. "Son identité est en cours de confirmation".

Une deuxième personne, qui résidait également dans ce camp selon les premiers éléments, a été blessée, sans que son pronostic vital soit engagé, ajoute la procureure. Selon une source policière, ce blessé est un Irakien de 33 ans, qui a été touché par une balle à la main. Cette même source indique que l'homme décédé a reçu une balle au thorax.

Une enquête a été ouverte, confiée à la Police Judiciaire. Aucune interpellation n'a eu lieu à ce stade. Claire Millot, de l'association Salam, qui vient en aide aux exilés dans les camps de cette zone, évalue à 500 à 600 le nombre de personnes qui y vivent actuellement.

Retrouvez cet article sur ParisMatch

VIDÉO - Meurtre d'une jeune transgenre britannique : deux adolescents condamnés à la perpétuité