Miction : à quelle fréquence faut-il soulager sa vessie en 24 heures ?

Gettyimages.com

Nous avons tous fait l’expérience de patienter avec un besoin pressant d’uriner. Et à ce moment, nous avons compris qu’il ne sert pas de procrastiner sur une telle urgence de l’appareil urinaire. La douleur qui en résulte peut faire très mal à court terme tout comme à long terme. Pour éviter ces douleurs, nous vous communiquons les fréquences recommandées pour soulager votre vessie en 24 heures.

Se retenir d’uriner génère des risques de lithiase urinaire ou calculs rénaux. C’est-à-dire vous vous exposez à une formation de masse dure et solide dans la vésicule biliaire, la vessie et les reins. Ces masses dures se forment à la suite d’une cristallisation des sels minéraux dans l’urine. Ces sels minéraux sont issus de causes différentes (consommation très faible d’eau, une alimentation trop riche en sucre et en protéines).

Selon l’Association Française d’Urologie, la lithiase urinaire touche fréquemment « une personne sur 10 » et elle est trois fois plus fréquente chez les hommes que chez les femmes. Enfin, le risque de « récidive est important ». Ce qui sous-tend que dans les 10 prochaines années, cette maladie peut potentiellement refaire surface même si elle a été traitée à son terme. Toutefois, la pénurie de forme grave de lithiase urinaire rend moins dangereuse cette maladie. En revanche, des complications peuvent survenir en cas d’obstruction d’un uretère par une lithiase. Ce qui engendre dans cette condition, une infection sanguine ou septicémie qui nécessite généralement une (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

La fessée augmente le risque d’anxiété et de dépression à l’adolescence, selon cette étude
VIH : les dépistages repartent à la hausse mais n'égalisent pas l'avant Covid
Défigurée après un cancer des fosses nasales : une Française retrouve son nez grâce à une imprimante 3D
Une consommation importante de paracétamol favoriserait les comportements à risque
Ces 4 habitudes aident à mieux se réveiller le matin, selon des chercheurs