Publicité

Les microplastiques ont-ils contaminé 100% des placentas ?

Il y a trois ans, les scientifiques ont découvert, pour la première fois, des microplastiques qui nageaient dans quatre placentas humains différents. Cela semble n'avoir révélé que la partie émergée de l'iceberg, puisque deux études de 2023 avaient montré des particules microscopiques de plastiques dans respectivement 17 et 30 placentas différents. Et les révélations inquiétantes continuent de nous arriver, puisqu'une nouvelle recherche publiée dans Toxicological Sciences suggère une importante concentration de polluants dans cet organe qui permet les échanges sanguins entre la mère et l'enfant.

Le plastique est partout autour de nous. Dans notre cuisine, dans notre salle de bains, dans notre salon... On passe notre journée à toucher ces matières artificielles. De ce fait, elles entrent par doses infinitésimales dans notre corps. Des microplastiques ont été trouvés dans tous les principaux organes du corps humain, y compris le cerveau. Cette fois-ci, des chercheurs chinois ont utilisé une méthode inédite qui leur a permis de révéler que sur 62 échantillons de tissus placentaires, entre 6,5 et 685 microgrammes par gramme de tissu ont été découverts. Des niveaux très variables, mais qui sont déjà supérieurs à ceux qui avaient été retrouvés, lors de précédentes études, dans le sang humain.

Personne ne sait encore quel est vraiment l'effet de cette cette pollution plastique sur la santé du fœtus ou de la mère. "La dose fait le poison : si elle continue d'augmenter, nous commencerons (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Arachide, laitage : ce nouveau médicament est efficace contre les allergies alimentaires !
Les cancers de la peau augmentent fortement en France, plusieurs raisons sont évoquées
Les additifs présents dans ces aliments du quotidien exposent à un "risque accru" de cancer
Les femmes pauvres auraient moins facilement accès à une péridurale lors de l’accouchement
Sodurètre : qu'est-ce cette pratique sexuelle taboue qui consiste à insérer des objets dans son urètre ?