Microbiote intestinal : quelle différence entre biotique, probiotique, prébiotique, symbiotique, microbiotique, parabiotique, post-biotique ?

Pexel

L’univers digestif est constitué d’estomac et d’intestins. Cette partie du corps humain est aussi composée d’un écosystème de micro-organismes (champignons, bactéries, archées, virus). Cet ensemble constitue le microbiote intestinal ou flore intestinale. Le microbiote intestinal à pour mission de protéger l’organisme contre les attaques des agents pathogènes. Il intervient également dans la production des éléments nutritifs nécessaires au bon fonctionnement de l’organisme. Si de plus en plus, le microbiote s’intègre dans le langage courant. Même s’il semble absent dans l’univers de l’industrie alimentaire. Puis en parallèle, nous observons que d’autres termes s’intègrent également dans le lexique du microbiote intestinal. C’est ce que nous allons explorer dans ce papier.

Le tube digestif est composé d’une pléthore de micro-organismes. Il s’agit des virus, des bactéries, des champignons, des archées. Ils sont non pathogènes et assurent à cet effet, trois fonctions essentielles pour l’organisme. La première fonction vise à la bonne digestion des aliments que nous consommons en assurant la fermentation des substrats enzymatiques. La deuxième fonction consiste à protéger le corps en servant de barrière contre les agents pathogènes et la quatrième fonction de la flore intestinale est d’aider à la croissance du système immunitaire. Le microbiote intestinal gère son métabolisme en recueillant dans les aliments consommés les fibres alimentaires nécessaires pour le bon fonctionnement de (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Le congé paternité réduit le risque de dépression post-partum chez les pères
Mal de dos : le lien entre insomnie et lombalgie confirmé
Quelle spiruline pour maigrir ?
Quelle est la période la plus difficile quand on arrête de fumer ?
Miction : à quelle fréquence faut-il soulager sa vessie en 24 heures ?