Un microbiote diversifié, gage de bonne santé

·1 min de lecture
Représentation du système digestif lors de l'exposition « Microbiote » à la Cité des sciences et de l'industrie, à Paris, en 2018.  
Représentation du système digestif lors de l'exposition « Microbiote » à la Cité des sciences et de l'industrie, à Paris, en 2018.

« Le microbiote est la star du moment », déclare d'emblée la Pr Francisca Joly, PUPH au service de gastro-entérologie, MICI et assistance nutritive de l'hôpital Beaujon (Clichy). Un moment qui dure et n'est pas près de s'arrêter, si l'on en juge au nombre des publications qui lui sont consacrées chaque année. La toute récente présidente de la Société francophone de nutrition clinique et métabolisme viendra détailler les résultats les plus probants au salon MedInTechs, dont Le Point est partenaire. Elle donnera aussi de judicieux conseils pour bien nourrir cette population microbienne amie hébergée dans notre intestin.

Notre flore intestinale est formée d'environ cent mille milliards de micro-organismes, principalement des bactéries. Sa composition varie d'un individu à l'autre. Elle dépend beaucoup de l'environnement, notamment du type d'alimentation. « Mais il existe un socle commun de 15 à 20 espèces, qui sont en charge des fonctions essentielles du microbiote chez tous les humains », précise la spécialiste. Côté digestion, il assure la fermentation des résidus alimentaires non digestibles, il facilite l'assimilation des nutriments ou encore participe à la synthèse de certaines vitamines et d'acides aminés essentiels.

Bien « nourrir » ces bactéries

« L'altération qualitative et/ou fonctionnelle du microbiote intestinal (ou dysbiose) est une piste sérieuse pour expliquer certaines maladies, notamment parmi celles sous-tendues par des mécanismes auto-immuns o [...] Lire la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles