Publicité

Michelle Obama plébiscitée par les Américains face à un Joe Biden en déclin

Inquiets de sa politique migratoire, de son âge ou tout simplement déçu par le bilan de son premier mandat, près de la moitié des démocrates (48 %) souhaitent que quelqu’un d’autre que le Joe Biden soit en tête de la liste de leur parti pour l’élection présidentielle de novembre 2024, d’après un sondage réalisé par Rasmussen Reports, en cette fin du mois de février.

Le problème, c’est que 27 % d’entre eux ne voient pas qui pourraient remplacer Joe Biden et ils sont très peu à plébisciter sa vice-présidente, Kamala Harris (15 %). Une « candidate » se détache néanmoins du lot : Michelle Obama. La femme de l’ancien président américain est perçue comme une alternative désirable par 20 % des personnes interrogées.

Michelle Obama ne s’est pourtant jamais présentée comme candidate à l'élection présidentielle américaine. L’avocate et essayiste a même exprimé à plusieurs reprises son désir de rester « en dehors » de la vie politique américaine.

Quelque chose qu’elle ne ferait « jamais »

Très populaire bien au-delà des frontières de son pays, Michelle Obama met régulièrement à profit son statut d’ancienne First Lady pour défendre des causes qui lui tiennent à cœur. En novembre dernier, la mère de Malia (25 ans) et Sasha (22 ans), a notamment participé à une table ronde visant à mettre fin aux mariages précoces des enfants et à renforcer l’empowerment des adolescentes en Afrique du Sud aux côtés d’Amal Clooney et Melinda Gates.

À lire aussi Le jour où Michelle Obama a voulu...


Lire la suite sur ParisMatch