Publicité

Michel Sardou revient sur la polémique des JO 2024 : "C’est qui Aya Nakamura ?"

Organisée sur la Seine, la cérémonie d’ouverture des JO 2024 de Paris est critiquée de toutes parts. Alors que les organisateurs ont déjà été pointés du doigt pour la jauge réduite et les invitations données à des personnes que le gouvernement choisira, la colère gronde aussi chez certains à propos de l’animation musicale de l’événement. Il se murmure en effet qu’Emmanuel Macron aurait proposé à Aya Nakamura, qui est l’une des chanteuses françaises les plus plébiscitées à l’étranger actuellement, de chanter du Edith Piaf pour donner le coup d’envoi des JO. Ce qui hérisse le poil de nombreux politiques de droite et d’extrême-droite.

Si certains artistes, comme Benjamin Biolay, sont sortis du silence pour défendre Aya Nakamura, l’interprète de Djadja ne pourra pas compter sur le soutien de Michel Sardou. Le chanteur a d’ailleurs confié au Parisien/Aujourd’hui en France qu’il ne savait même qui était la jeune femme au succès pourtant fou. "C’est qui Aya Nakamura ? Mettez-vous une chose dans la tronche, je n’écoute rien, ça ne m’intéresse plus. Vous avez vu une radio, ici ?", a-t-il lancé. "J’aime bien Vianney, Taylor Swift… C’est une bonne chanteuse et elle a l’air sympa. Je regarde les infos, le sport, mais aucune émission de divertissement. Les télé-crochets, les mecs masqués qui chantent habillés en langouste (Mask Singer), The Voice, je m’en tape", a-t-il ajouté sans filtre.

L'avis tranché de Michel Sardou sur les JO

Michel Sardou a été, par contre, plus loquace pour commenter l’impact qu’auront ces Jeux Olympiques sur la vie quotidienne à Paris. "Les JO, ça va être la galère. Hidalgo va couper en deux la Concorde, va tout interdire, tout m’inquiète. J’ai peur qu’on passe pour des cons dans le ...

Lire la suite sur Télé 7 Jours

A lire aussi