Publicité

Michel Jazy, légende de l'athlétisme français et multiple recordman du monde, est mort

Star de l'athlétisme français dans les années 1960, le demi-fondeur Michel Jazy est décédé à l'âge de 87 ans, a indiqué jeudi à l'AFP la Fédération française d'athlétisme, confirmant une information du journal l'Equipe.

Double champion d'Europe, vice-champion olympique sur 1.500 mètres en 1960, Michel Jazy avait été l'auteur de neuf records du monde en demi-fond pendant sa carrière et ses exploits avaient suscité un immense engouement populaire en France. "Nous sommes en mesure de vous confirmer le décès de Michel Jazy", a indiqué à l'AFP la FFA.

Né en 1936 dans le Pas-de-Calais dans une famille de mineurs polonais, Jazy avait obtenu la nationalité française à 18 ans avant de participer à ses premiers Jeux olympiques à 20 ans, en 1956. A une époque où les championnats du monde d'athlétisme n'existaient pas encore, il a ensuite tout remporté à l'exception du titre olympique, échouant à la 2e place sur 1500 m en 1960 puis au pied du podium sur 5000 mètres en 1964.

"Pour le monde de l'athlétisme et pour la FFA, c'est une perte énorme"

"Je suis atterré", a indiqué à l'AFP le président de la Fédération française d'athlétisme André Giraud. "Pour le monde de l'athlétisme et pour la FFA, c'est une perte énorme pour tout ce qu'il représentait, notamment en cette année des Jeux olympiques à Paris", a-t-il ajouté.

"Jazy a marqué notre sport par ses résultats et ses records du monde, c'était une grande figure du sport français", a réagi auprès de l'AFP Pierre Weiss, ancien directeur à la FFA et intime de la famille. "Avec (le patineur artistique) Alain Calmat, il déplaçait les foules dans les bistrots, là où il y avait des écrans de télé, c'était quelque chose", a-t-il ajouté.

Article original publié sur RMC Sport