Publicité

Michel Drucker ne participera finalement pas au talk-show de Léa Salamé pendant les Jeux olympiques

JO de Paris 2024 : Michel Drucker ne participera finalement pas au talk-show de Léa Salamé pendant les jeux (Photo de Michel Drucker)
PATRICK KOVARIK / AFP JO de Paris 2024 : Michel Drucker ne participera finalement pas au talk-show de Léa Salamé pendant les jeux (Photo de Michel Drucker)

PEOPLE - Michel Drucker a « retrouvé la pêche » après ses deux opérations à cœur ouvert, mais l’animateur télé, qui prépare la prochaine saison de Vivement dimanche, reste très attentif à sa santé. C’est pour cela qu’il préfère renoncer au talk-show de deuxième partie de soirée qui sera présentée par Léa Salamé pendant les JO de Paris.

Dans une interview accordée au Parisien et publiée ce samedi 16 mars, l’éternel présentateur a donné des nouvelles de son état de santé. Expliquant avoir changé de vie, privilégiant le télétravail, du sport et le repos, il s’impose aujourd’hui une « discipline quasi militaire » pour pouvoir continuer à vivre son métier, sa « passion ».

Mais ses médecins veillent au grain. D’ailleurs, l’un d’eux est toujours présent lors des tournages d’émission, explique Michel Drucker qui précise qu’il doit faire une prise de tension à la pause et après les enregistrements.

« J’ai eu tellement peur de ne pas revenir »

Pour se préserver, le présentateur vedette doit aussi faire des choix, ce qui inclut parfois de faire l’impasse sur des programmes. C’est le cas du talk-show sportif quotidien qui aura lieu pendant les jeux olympiques, qu’il aurait dû animer avec Léa Salamé.

« Je ne pourrai malheureusement pas y être car mes médecins me l’interdisent. Je vais essayer de voir si je ne peux pas passer une tête pour la première », annonce-t-il au Parisien. Et d’ajouter : « Ça serait un beau symbole, étant le dernier rescapé des Jeux olympiques de Tokyo il y a soixante ans. »

Alors que le journaliste du quotidien lui demande s’il en éprouve des regrets, Michel Drucker veut garder le cap. « Ma priorité, c’est ma santé. Je ne peux pas plaisanter avec elle », dit-il avouant avoir « eu tellement peur de ne pas revenir ».

Pour le remplacer, un nom est pressenti, celui de Laurent Luyat. « Ça serait une bonne idée. Il est légitime et ferait un bon duo avec Léa Salamé », estime le présentateur. Quoi qu’il en soit, Michel Drucker n’est pas prêt à rendre l’antenne : « J’ai pensé que 2025 serait le bout du bout. Et en réalité, pas du tout. Il ne faut pas s’arrêter. Jamais. »

À voir également sur Le HuffPost :

Nicolas de Tavernost, patron historique de M6, annonce qu’il quittera la direction du groupe en avril

Audrey Fleurot, mère courage dans « Infiltré(e) », se confie sur son rôle de mère dans la vie