"Michel Drucker, c'est mon frérot": Roméo Elvis revient avec un nouvel album et une ode à l'animateur

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
Roméo Elvis - BFMTV
Roméo Elvis - BFMTV

876450610001_6306994546112

C'est une amitié que personne n'avait vu venir. Dans son album Tout peut arriver, sorti vendredi, le rappeur belge Roméo Elvis dédie un titre à Michel Drucker. "Tout peut arriver, j'ai bien rencontré Michel, Vivement dimanche, fin de carrière, terminé", chante l'artiste de 29 ans sur ce morceau intitulé sobrement Merci Michel. Le rappeur belge revient pour BFMTV, sur sa rencontre avec l'animateur:

"C'est mon frérot, on s'envoie des messages", déclare-t-il. "J'ai fait un morceau bonus sur l'album, un morceau sur Michel, qui dit qu'on doit tous un jour ou l'autre rencontrer un Michel dans sa vie."

Réponse de l'intéressé

Merci Michel est l'un des deux titres bonus présents sur "l'édition acrylique" de Tout peut arriver, disponible sur le site officiel de Roméo Elvis. Et l'animateur de Vivement dimanche a eu droit à la primeur du morceau, qu'il a découvert quelques jours avant sa sortie. Il a réagi dans une vidéo, publiée sur le compte Instagram du rappeur:

"Je suis très touché, c'est vachement bien. Je vais commencer à rapper! Tout peut arrriver, c'est ton album, je vais l'écouter attentivement. Je te remercie!"

View this post on Instagram

! 🐚🐪

A post shared by Viktorija Burakauskas (@toribur) on Jan 21, 2020 at 8:43am PST

Ce nouvel album, trois ans après le carton de Chocolat, intervient après une longue absence pour Roméo Elvis, à la suite d'une accusation d'agression sexuelle relayée sur les réseaux sociaux et dans la presse. Le rappeur avait rapidement reconnu les faits et présenté des excuses. Il revient sur ces trois années loin des projecteurs:

"Ce que cette grande pause a permis, c'est de prendre du recul sur plein de choses, par rapport à plein d'éléments qui faisaient cette célébrité, cette popularité dans laquelle je ne me retrouvais plus. J'avais l'impression que tout ça sonnait un peu creux. Je n'étais juste pas prêt à rencontrer ce succès-là, et du coup c'était beaucoup."

Article original publié sur BFMTV.com

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles