Publicité

Comment Michaël Goldman compte aborder son rôle de directeur artistique à la "Star Academy"

Comment Michaël Goldman compte aborder son rôle de directeur artistique à la "Star Academy"
Producteur et co-fondateur du label participatif My Major Company, Mickäel Goldman succède à Alexia Laroche-Joubert et prend la direction de la nouvelle saison de la Star Academy, prévue dès le 15 octobre prochain sur TF1. - Mickäel Goldman - Wikimedia - CC
Producteur et co-fondateur du label participatif My Major Company, Mickäel Goldman succède à Alexia Laroche-Joubert et prend la direction de la nouvelle saison de la Star Academy, prévue dès le 15 octobre prochain sur TF1. - Mickäel Goldman - Wikimedia - CC

À quelques jours du retour de la Star Academy à la télévision, TF1 lève le voile sur le nom du directeur de cette nouvelle saison inédite. Comme l'avait révélé le Parisien en août dernier, c'est le producteur Michaël Goldman qui endossera ce rôle, occupé avant lui par Alexia Laroche-Joubert, Nathalie André, Gérard Louvin et Armande Altaï.

S'il est peu connu du grand public, ce passionné de musique et dénicheur acharné de talents est loin d'être un novice de l'industrie. Fils du chanteur Jean-Jacques Goldman, Michaël Goldman s'est notamment illustré dans la production musicale en co-fondant My Major Company, un label participatif à qui l'on doit entre autres les carrières de Joyce Jonathan ou de Grégoire.

"Depuis que je suis gamin, j’adore l’idée de découvrir des artistes. [...] Le fait de découvrir un diamant, de l’orienter ou de l’aider à s’accomplir m’a toujours excité. [...]", confie-t-il dans les colonnes du Parisien.

Et d'ajouter: "J’ai hésité un moment à faire partie de l'aventure Star Academy mais j’ai dit oui en assistant au casting car les mômes m’ont fait craquer. [...] Aider les jeunes, c’est un truc familial, je suis d’une famille qui adore s’occuper des petits! Ma mère et ma grande sœur sont psy pour enfants, mes autres sœurs sont pédiatres."

"Boulimique de télécrochets"

Fort d'une expérience de plus de vingt ans dans le secteur de la chanson, Michaël Goldman compte également tirer profit de sa grande connaissance des télécrochets musicaux pour endosser son rôle de directeur au sein de la Star Academy.

"Au départ, la production ne savait pas que j’étais un boulimique de télécrochets musicaux depuis des années, je les regardais dans tous les pays. Je pouvais passer des nuits entières devant The Voice Australia. Même eux ont été surpris de voir à quel point j’aimais cela" ajoute-t-il dans son interview au Parisien.

Dans son bureau au cœur du château de Dammarie-Les-Lys, Michaël Goldman aura donc la lourde tâche de noter chaque semaine les candidats, au nombre de 13 cette saison. Une mission pour laquelle le producteur de 43 ans sera conseillé par cinq professeurs (sport, danse, chant, théâtre et expression scénique) dont les noms n'ont pas encore été révélés.

Le premier prime de la Star Academy se tiendra le 15 octobre prochain sur TF1 et sera accompagné d'une émission quotidienne, diffusée du lundi au vendredi à partir de 17h30. À l'issue de deux mois de formation, le ou la future gagnante de cette saison inédite remportera la somme 100.000 euros et un contrat pour l'enregistrement d'un album chez Sony Music.

Article original publié sur BFMTV.com