Meurtres à Marie-Galante (France 3) Anne Caillon : "Pascal Légitimus et Laurent Voulzy étaient très sensibles aux ondes de l’île"

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
·1 min de lecture
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Boire un punch avec Laurent Voulzy à Marie-Galante, c’était dans vos envies ?

Anne Caillon : J’en ai encore les larmes aux yeux, c’était improbable ! La maman de Laurent venait souvent en vacances à Marie-Galante, dans une petite maison qu’il a retrouvée. Pascal Légitimus et lui étaient très sensibles aux ondes de l’île.

Ophélie, votre personnage, n’est pas d’un abord très agréable…

Pas vraiment ! (Rires) Cette femme s’est planquée au bout du monde et se retrouve nez à nez avec la dernière personne qu’elle a envie de croiser ici : Léopold Lacarrière, incarné par Pascal Légitimus. Au début, on ne sait pas pourquoi elle est si froide avec lui. Elle a beaucoup souffert et ne s’embarrasse pas de grand-chose.

Pourquoi voit-elle d’un si mauvais oeil l’arrivée, en vacances sur l’île, de ce commandant du SRPJ, le Service régional de police judiciaire de Versailles ?

Parce qu’ils sont liés par une vieille affaire qui la hante. C’est une douche froide. Cela fait trois ans qu’elle est en rédemption, qu’elle a la paix sur cette île. Et le voilà qui débarque et fourre son nez dans son enquête.

Comme souvent dans « Meurtres à… », elle traîne des casseroles…

Bien sûr, mais, avec Pascal, nous avons aussi essayé d’apporter de la comédie et de la légèreté. Le plus joli, c’est que ce sont deux âmes seules qui se rencontrent. Lui est passé à côté de sa vie, elle a tout perdu.

Lire la suite sur Télé 7 Jours

A lire aussi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles