Meurtres à l’université de l’Idaho : la police décrit «la pire scène de crime jamais vue»

© Zach Wilkinson/AP/SIPA

Le mystère demeure sur la mort de quatre étudiants ce week-end dans l’Idaho. Ethan Chapin, 20 ans, Madison Mogen, 21 ans, Xana Kernodle, 20 ans, et Kaylee GonCalves, 21 ans ont été découvert sans vie dans leur appartement situé hors du campus de l’université de l’Idaho, où ils étaient tous inscrits. Mardi, la police a fait savoir dans un communiqué ne pas avoir retrouvé l’arme du crime mais elle a ajouté que les quatre amis avaient probablement été tués à l’arme blanche. Mercredi, James Fry, chef de la police de la ville de Moscow a donné de nouveaux détails sur cette troublante affaire. Il a indiqué qu’au moment du drame, deux autres colocataires se trouvaient à la maison, mais l’appel aux secours n’a été fait que plusieurs heures plus tard, rapporte le «New York Post».

À lire aussi Meurtres à l’université de l'Idaho: les quatre étudiants ont été tués à l’arme blanche

Un porte-parole de la police de l'État de l'Idaho a déclaré au média américain que les deux colocataires en question étaient des femmes et ne seraient pas suspectes. Le porte-parole a également fait savoir que les deux coopéraient avec les enquêteurs. Le maire de Moscow, Art Bettge, a indiqué à Fox News en début de semaine que le crime s'était produit vers 3 ou 4 heures du matin dimanche, mais avait été signalé à la police vers midi. Il a continué en indiquant que cette affaire pourrait être liée à un «cambriolage qui a mal tourné» ou un «crime passionnel».

"Il n'y a personne que nous n'allons pas ...


Lire la suite sur ParisMatch