Meurtre Sophie Toscan du Plantier : ce nouvel élément accablant contre Ian Bailey, le principal suspect de l’affaire

·1 min de lecture

L'enquête est en cours depuis 25 ans. À la veille de Noël, en 1996, Sophie Toscan du Plantier est retrouvée morte à quelques mètres de résidence secondaire située en Irlande, dans le Comté de Cork. Épouse du producteur Daniel Toscan du Plantie, elle était alors âgée de 38 ans. Rapidement, les autorités locales l'affirment : la Française a été assassinée, comme la quarantaine de blessures présentes sur son corps et son visage défiguré le prouvent. Seulement, les années vont défiler sans que la justice irlandaise ne puisse condamner le coupable.

À lire également

Gabriel Attal traite Eric Zemmour de « Trump commandé sur Wish » (VIDEO)

Un homme reste depuis tout ce temps au cœur des soupçons : Ian Bailey. Ce dernier a même été condamné à 25 ans de prison dans un procès tenu en France. Seulement, l'Irlande refusera de l'extrader, empêchant son incarcération. Alors que les abonnés de Netflix on pu découvrir en détail l'affaire dans une série-documentaire, "Chronique d'un meurtre : L'affaire Toscan du Plantier", le journaliste Nick Foster publie le livre "Elle s'appelait Sophie", dans lequel il fait de nouvelles révélations. Interviewé par nos confrères de Lire la suite sur Télé 7 Jours

A lire aussi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles