Meurtre sauvage de Sharon Tate : ses derniers mots bouleversants dévoilés...

Abaca
Abaca

Dans la nuit du 8 au 9 août 1969 se déroule un terrible crime en Californie au 10050 Cielo Drive à Los Angeles : cinq personnes sont sauvagement assassinées par les membres de la secte menée par le gourou psychopathe Charles Manson, la "Famille". Parmi les victimes, se trouve Sharon Tate, à l'époque épouse du cinéaste Roman Polanski et enceinte de huit mois. Lorsque le drame atroce se déroule, on aurait pu croire que le fait que la jeune femme de 26 ans attende un bébé puisse l'aider. Il n'en est rien...

Dangereux, Charles Manson a pu faire en sorte que quatre de ses disciples commettent des actes terribles dans la villa où vivait Sharon Tate et Roman Polanski. Si ce dernier est absent en raison des repérages en Europe qu'il réalise pour son prochain film, son épouse depuis un an est elle restée sur le continent américain pour poursuivre sereinement sa grossesse.

Le drame se déroule une nuit d'été 1969. Les membres de la secte s'introduisent dans la demeure louée par le couple Tate-Polanski pour perpétrer leurs crimes. Sharon Tate s'y trouve avec trois autres amis, le coiffeur Jay Sebring, l'héritière Abigail Folger et son compagnon Wojciech Frykowski, ami du réalisateur et accessoirement garde du corps. Les criminels tuent d'abord un étudiant venu rendre visite au gardien de la propriété, Steve Parent, puis attachent celles et ceux présent dans la maison.

Tous sont tués, Sharon Tate n'échappe pas au triste sort. Elle a imploré de pouvoir vivre...

Lire la suite


À lire aussi

Meurtre d'Hélène Pastor : Les derniers mots de la milliardaire avant l'attaque
Suicide de François-Xavier (Secret Story) : les mots bouleversants de sa maman, après le drame...
Michael Schumacher "pleure": les dernières révélations bouleversantes sur son état de santé