Publicité

Meurtre de Salomé à Cagnes-sur-Mer : "Je reconnais…", les aveux terribles de son ex-compagnon

Police
La jeune femme a été battue à mort

En 2019, Salomé, une jeune femme de 21 ans est tuée par son ex-compagnon. Ce lundi 6 mars 2023, le procès du suspect s'est ouvert. Il encourt la réclusion criminelle à perpétuité. Le 11 juillet 2019, la jeune femme va rédiger un courrier, expliquant à son compagnon de l'époque qu'elle veut rompre. "T'avais raison, j'ai bien trop peur de toi pour te le dire en face. [...] Je subirais plus toute ta violence. J'ai pris ma décision. J'aime quelqu'un qui m'agresse, me frappe, me crache dessus, m'étrangle et m'insulte. Je me sens morte." Un mois et demi plus tard, son corps meurtri est retrouvé enroulé dans un tapis près de la gare de Cagnes-sur-Mer.

La veille, son ex-compagnon, âgé de 26 ans, la bat à mort. S'il a nié les faits dans un premier temps, il finit par reconnaître avoir tué son ex-compagne : "Je reconnais les faits". Cette nuit-là, des cris se font entendre suite à une dispute. Une voisine va alors appeler les forces de l'ordre. "Un jeune est en train de massacrer une fille. Elle hurle à la mort". La victime subit des violences sans nom. Rouée de coups, étranglée, sa tête est frappée contre le bitume. Elle décédera à cause d'un traumatisme cranio-facio-cervical selon les conclusions du légiste. Ce dernier ne (...)

Lire la suite sur Closermag.fr

Ils dépensent 27 000 dollars pour leur mariage, la moitié des invités leur fait faux bond

Une fillette de 6 ans retrouvée morte alors qu'elle jouait devant chez elle, 60 ans plus tard l'enquête bascule
Ted Bundy : ces victimes potentielles desquelles le célèbre tueur en série ne s'approchait sous aucun prétexte
Ils choisissent un prénom lié à l'Enfer pour leur fils, l'État civil les rabroue