Publicité

Meurtre de Mélodie, 34 ans, à Marseille : "À la base...", cette défense de son amant qui interpelle les enquêteurs

Sa disparition avait provoqué une grande mobilisation. Le 3 novembre dernier, Mélodie Mendes Da Silva a mystérieusement disparu à Marseille. Six semaines plus tard, le corps de la femme de 34 ans a finalement été retrouvé dans les hauteurs de la ville. Une issue tragique pour ses proches. Quelques heures avant la découverte du corps de Mélodie, un homme a avoué son meurtre. Il s’agit de son amant, Cheikh F. surnommé Bamba. Celui qui était visé par une obligation de quitter le territoire français (OQTF) était déjà connu de la justice. En 2018, il avait ainsi été condamné pour un viol requalifié en agression sexuelle.

Le meurtrier présumé se défend d’avoir voulu tuer Mélodie

Selon les premiers éléments de l’enquête, Mélodie Mendes Da Silva aurait rejoint son amant le jour de sa mort. Alors qu’ils étaient en voiture, une violente dispute aurait éclaté. La situation aurait rapidement dégénéré et Cheikh F. se serait alors muni d’une arme. Il aurait ensuite abattu la jeune femme. “À la base, j’avais pris l’arme juste pour la menacer. Je n’ai jamais voulu tuer Mélodie. Je suis désolé d’en être arrivé là. Je voulais juste protéger ma femme” s’est défendu le meurtrier présumé. L’homme de 40 ans aurait expliqué aux enquêteurs que la mère de famille lui faisait vivre un enfer depuis plusieurs mois. Le Parisien rapporte ainsi “une tentative de séquestration, une dégradation de leur voiture, des esclandres sur (...)

Lire la suite sur Closer

Emile Louis : une nouvelle victime identifiée dans l’ossuaire du tueur en série
Beauté après 50 ans : cette seule règle d'or qui marche à tous les coups
Il reste encore demain : le choix ciné idéal pour le 8 mars
Gérard Depardieu : “La tête sur le billot, je…”, Fanny Ardant remet les pieds dans le plat
Patrick Bruel : "En revanche"… très discret sur sa compagne actuelle, il consent à faire de rares confidences