Publicité

Meurthe-et-Moselle: un chasseur tué par un tir accidentel lors d'une partie de chasse

La victime, un homme de 72 ans, a été abattue par un chasseur de 57 ans qui a été placé en garde à vue dans le cadre d'une enquête du chef d'homicide involontaire.

Le drame s'est joué dimanche. Un chasseur de 72 ans a été accidentellement tué lors d'une partie de chasse en Meurthe-et-Moselle par le tir d'un autre chasseur qui a été placé en garde à vue, a-t-on appris lundi auprès du parquet de Nancy.

L'"accident mortel" s'est produit dans la matinée "lors d'une action de chasse organisée par (l'Association communale de chasse agréée, ACCA) de Gondreville", une commune à l'ouest de Nancy, a indiqué à l'AFP le procureur de la République François Capin-Dulhoste, confirmant une information de France Bleu Sud Lorraine.

Homicide involontaire

"Le tireur, âgé de 57 ans, et la victime, un homme de 72 ans, sont deux participants", a-t-il ajouté. "Le mis en cause a été placé en garde à vue dans le cadre d'une enquête du chef d'homicide involontaire confiée à la brigade de recherches de Toul", a ajouté le magistrat.

Durant la saison 2022-2023, les accidents de chasse ont causé la mort de six personnes, dont aucun non-chasseur, selon le bilan fin août de l'Office français de la biodiversité (OFB). Trois non-chasseurs avaient été tués durant les deux saisons précédentes.

Pour les blessures non mortelles, l'OFB a recensé 78 accidents par armes à feu durant la dernière saison.

Article original publié sur BFMTV.com

VIDÉO - Mobilisation d'associations pour la défense des animaux contre les chasses traditionnelles