Publicité

Metz : une femme poignardée en pleine rue par son ex-compagnon

L'agression s'est déroulée sur la place d'Armes, à proximité immédiate de la cathédrale.  - Credit:Emma BUONCRISTIANI / MAXPPP / PHOTOPQR/LE BIEN PUBLIC/MAXPPP
L'agression s'est déroulée sur la place d'Armes, à proximité immédiate de la cathédrale. - Credit:Emma BUONCRISTIANI / MAXPPP / PHOTOPQR/LE BIEN PUBLIC/MAXPPP

Le parquet de Metz a annoncé mercredi l'ouverture d'une enquête pour tentative d'assassinat après l'agression, dans la matinée, d'une femme de 46 ans par un homme, une apparente tentative de féminicide en cette Journée internationale des droits des femmes. La victime a été poignardée mercredi aux pieds de la cathédrale de Metz par un ex-compagnon qui a été placé en psychiatrie, a annoncé le procureur de la République Yves Badorc.

La victime « a reçu quatre ou cinq coups de couteau à l'abdomen », a déclaré à l'AFP un membre des services de secours. L'agression s'est déroulée sur la place d'Armes, à proximité immédiate de la cathédrale.

La victime « dans un état grave »

L'auteur de l'agression, un homme de 47 ans, a d'abord été placé en garde à vue avant d'être « hospitalisé d'office en soins psychiatriques car son état médical n'est pas compatible avec une garde à vue », a expliqué le procureur de la République de Metz. L'auteur de l'agression, un homme de 47 ans, « a reconnu avoir porté les coups de couteau », a rapporté Yves Badorc.

« Les faits ont été commis dans le cadre d'une relation sentimentale et d'une rupture récentes » que l'auteur des faits « n'a pas supportée », a expliqué le procureur de la République de Metz. Après l'agression, « il se serait présenté chez un ami, qui a appelé le 17 ». Cet ami « a décrit l'homme qui a porté les coups en état de choc », selon le procureur. Il n'était pas connu de la police ni de la justice.

Selon Le Républicain lor [...] Lire la suite