"Mettre une loi en pause, ça n'existe pas": Borne répond aux syndicats sur la réforme des retraites

BERTRAND GUAY / AFP

La Première ministre doit rencontrer l'intersyndicale mercredi 5 avril prochain pour "écouter" leurs revendications, même s'il n'est pas question de mettre la réforme des retraites en suspens.

Alors que la Première ministre va recevoir l'intersyndicale mercredi pour "écouter" leurs revendications, il n'est pas question pour elle de mettre la réforme des retraites "en pause", a-t-elle déclaré auprès du quotidien régional Le Journal du Centre.

"Mettre un projet de loi en pause, cela n'existe pas", a insisté Élisabeth Borne.

"Je vais écouter ce que les syndicats vont me dire. Il y a énormément de sujets de discussions devant nous encore", a-t-elle expliqué à des lecteurs du journal.

Les syndicats sont attendus le 5 avril prochain à Matignon. Sophie Binet, la nouvelle patronne de la CGT, a déclaré que l'intersyndicale "unie" rencontrerait Élisabeth Borne "pour exiger le retrait".

"Nous ne lâcherons rien"

La participation ou non de la CGT à la réunion avec la Première ministre était un sujet de discussions internes. Mais c'est finalement la ligne d'un maintien de l'unité de l'intersyndicale qui l'a emporté, la CFDT souhaitant participer au rendez-vous.

"Nous ne lâcherons rien, il n'y aura pas de trêve, il n'y aura pas de suspension, il n'y aura pas de médiation" concernant le projet de loi, a ajouté Sophie Binet, écartant ainsi les propositions faites la semaine dernière au nom de l'intersyndicale par le leader de la CFDT, Laurent Berger. "On ne reprendra pas le travail tant que cette réforme ne sera pas retirée", a-t-elle lancé.

Dans son échange avec des lecteurs du Journal du Centre, Élisabeth Borne a aussi répondu aux critiques selon lesquelles les membres du gouvernement ne sont pas allés expliquer la réforme des retraites auprès des Français.

"Je ne vais pas vous dire qu'on a communiqué au mieux. Nos messages ne sont pas passés. Beaucoup d'informations inexactes circulent", a concédé la Première ministre.

Article original publié sur BFMTV.com

VIDÉO-ÉDITO - Retraites: l'invitation d'Élisabeth Borne des chefs des partis de l'opposition "ressemble à un jeu de dupes"