Publicité

"On mettra tout ça à feu et à sang !" : Cinq ex-ministres de la Culture opposés au projet de Rachida Dati sur la fusion de l'audiovisuel public

"Je tiens à avoir ma réponse !" : Clash entre le député Quentin Bataillon et Laurent Bon ("Quotidien") en commission d'enquête - Lia Mancini/Panoramic/Bestimage
"Je tiens à avoir ma réponse !" : Clash entre le député Quentin Bataillon et Laurent Bon ("Quotidien") en commission d'enquête - Lia Mancini/Panoramic/Bestimage

La commission d'enquête parlementaire sur les fréquences TNT a reçu ce jeudi 28 mars 2024 cinq anciens ministres de la Culture.

Les cinq derniers. Ce jeudi 28 mars 2024, la commission d'enquête parlementaire pour l'attribution des fréquences TNT a reçu pour son ultime audition cinq anciens ministres de la Culture : Rima Abdul-Malak, Roselyne Bachelot, Renaud Donnedieu de Vabres, Fleur Pellerin et Jacques Toubon. Après deux heures d'échanges, les ex-membres de gouvernement ont été interrogés sur le projet de Rachida Dati d'une gouvernance commune des entreprises de l'audiovisuel public. Un chantier de fusion de France Télévisions et Radio France déjà engagé sous la présidence d'Emmanuel Macron, mais arrêté lors de la crise sanitaire en 2020.

"Cette holding préalable à une fusion n'était pas indispensable"

A noter que Quentin Bataillon, député Renaissance et président de la commission d'enquête, a co-signé avec le sénateur UDI Laurent Lafon un texte dans "La Tribune Dimanche", appelant à la création d'une structure commune de l'audiovisuel public, qui pourrait être baptisée France Médias.

"J'en étais arrivée à la conclusion que cette holding préalable à une fusion n'était pas indispensable", a déclaré Rima Abdul Malak, selon des propos rapportés par "Le Monde". L'ex-ministre a estimé que "des rapprochements étaient possibles par le bas", "en fixant des objectifs assez précis dans les contrats d'objectifs et de moyens et à une enveloppe conditionnée".

"Il y a longtemps qu'on ne va plus me faire cette affaire-là"

Autre ministre de la...

Lire la suite


À lire aussi

TF1 une chaîne "progouvernementale" selon Xavier Niel : Thierry Thuiller dénonce des affirmations "infondées, méprisantes, voire insultantes"
Tournoi des Maestros : Les champions de "N'oubliez pas les paroles" sur France 2 sont-ils payés ?
Netflix : 48 heures après sa sortie, cette série édifiante détrône déjà le phénomène "Le problème à 3 corps" du top mondial