Publicité

"Un message d'espoir" : le prix de la photographie animalière de l'année attribué à un cliché d'ours polaire

Attribué chaque année, le prix du public du Wildlife photographer of the year a été décerné à Nima Sarikhani pour sa photographie nommée "Ice Bed" faisant directement référence au réchauffement climatique.

"Il est encore temps." Ce mercredi 7 février, le prix du public du célèbre concours de photographie animalière a été donné à Nima Sarikhani, un photographe amateur britannique, pour son cliché "Ice Bed", a communiqué le musée d'histoire naturelle britannique.

Plus de 75.000 personnes ont voté pour cette photo représentant un ours polaire s'endormant sur un lit creusé dans un iceberg.

"L'image époustouflante et poignante de Nima nous permet de voir la beauté et la fragilité de notre planète", a commenté le Dr Douglas Gurr, directeur du musée.

Une institution depuis 1965

La photographie lauréate du concours fondé en 1965 a été prise au large de l'archipel norvégien du Svalbard. Après trois jours de navigation, Nima Sarikhani a aperçu deux ours polaires. Dans la soirée, le jeune mâle a grimpé sur un iceberg, l'a griffé pour se tailler un lit et s'y est installé pour dormir.

"Je suis très honorée d'avoir remporté cette année le prix du public, le concours de photographie animalière le plus prestigieux", a d'abord réagi l'artiste.

Les ours polaires étant très touchés par le réchauffement climatique, qui réduit inexorablement leur environnement, cette image a donc été perçue comme un "message d'espoir". "Bien que le changement climatique soit le plus grand défi auquel nous sommes confrontés, j'espère que cette photographie inspire également de l'espoir", a exhorté Nima Sarikhani.

Il a conclu: "Il est encore temps de réparer le désordre que nous avons causé."

Article original publié sur BFMTV.com

VIDÉO - Le jour où Michael Bublé a failli servir de repas à un ours polaire