Publicité

Merci de ne pas faire de publicité sur ma mère morte

Comment faire le deuil lorsque votre boite mail se remplit de publicités pour la fête des Mères ? C’est le sujet de l’édito de la newsletter #Règle30 de Numerama, parue le 10 mai 2023.

Cet article est extrait de la newsletter gratuite #Règle30 que nous envoyons désormais à 5 000 abonnés et abonnés, chaque semaine. Merci pour votre fidélité !

Ma mère est morte juste avant la fête des Mères. À l’époque, j’étais trop engoncée dans mon deuil tout neuf pour me soucier de cet étrange timing. Je passais devant des pubs dans la rue m’incitant à lui acheter un bouquet de fleurs et je riais jaune. Au moins, me disais-je, j’avais bien fleuri sa tombe.

Les années qui ont suivi son décès, cette coïncidence de calendrier est devenue plus pénible. Les publicités dans la rue n’étaient pas le pire de mes problèmes. J’ai commencé à me méfier de ma boîte mail, noyée sous les messages de réclame sirupeux dès le début du mois de mai (les Américain·es célèbrent la fête des Mères deux semaines avant les Français·es), me proposant de choyer ma mère avec des bijoux, des produits de beauté ou des appareils électroménagers (elle aurait probablement détesté les trois).

J’aimerais vous dire que tout cela me passait au-dessus, mais ce harcèlement marketing me faisait l’effet de milliers de petites coupures de papier. Je n’allais pas en mourir. En revanche, c’était très efficace pour me rappeler constamment que ma mère,

[Lire la suite]

Crédits photos de l'image de une : Des fleurs dans un iPad // Source : Midjourney/Numerama