Mercer Street: La responsabilité de l'Iran "hautement probable", dit la Grande-Bretagne à l'Onu

·1 min de lecture
MERCER STREET: LA RESPONSABILITÉ DE L'IRAN "HAUTEMENT PROBABLE", DIT LA GRANDE-BRETAGNE À L'ONU

par Michelle Nichols

NEW YORK (Reuters) - La Grande-Bretagne, ainsi que la Roumanie et le Liberia, ont déclaré mardi au Conseil de sécurité de l'Onu qu'il était "hautement probable" que l'Iran a mené la semaine dernière au large d'Oman une attaque contre un pétrolier à l'aide d'un ou de plusieurs drones.

Dans une lettre adressée aux 15 membres du Conseil, que Reuters a pu consulter, les trois pays écrivent que l'attaque a "posé un risque pour la sécurité du fret international et représenté une violation claire du droit international".

"Cet acte doit être condamné par la communauté internationale", ajoutent-ils dans le document.

Téhéran a nié toute implication dans l'attaque ayant visé la semaine dernière le pétrolier Mercer Street, géré par une entreprise israélienne. Deux membres d'équipage - un Britannique et un Roumain - ont été tués dans l'attaque.

Selon des diplomates, la Grande-Bretagne entend évoquer la question dans les prochains jours lors d'une réunion à huis clos du Conseil de sécurité.

(Reportage Michelle Nichols; version française Jean Terzian)

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles