Publicité

Mercato: Xavi aurait perdu la confiance d’une partie du vestiaire

Les deux journaux catalans Sport et Mundo Deportivo affichent la même photo en une de leur édition de ce mercredi matin: les joueurs du Barça en demi-cercle sur un terrain face à Xavi. Trois jours après la claque en finale de la Supercoupe du Roi dimanche face au Real Madrid (4-1), l’entraîneur catalan a tenté de sonner l’union sacrée alors qu’il se retrouve au cœur des critiques. Publiquement conforté par son directeur sportif Deco, l’ancien milieu de terrain s’est aussi dit déterminé à relever la tête de l’équipe, seulement 4e de Liga.

Des critiques à deux vitesses

Mais tout ne sera pas si simple. Selon ESPN, le technicien catalan a perdu la confiance d’une partie de son vestiaire. Plusieurs joueurs mettraient en cause l’approche de l’équipe depuis un moment et goûteraient peu aux remarques de Xavi estimant que qu'une partie de son effectif n'a pas été capable de s’adapter au style de jeu du Barça. Ils pointeraient aussi du doigt des critiques à deux vitesses du technicien, plus dur avec certains joueurs que d’autres. Malgré ces sons de cloche dissonants, Xavi aurait toujours la sensation de bénéficier de l’attention de ses joueurs.

Les doutes de certains membres du vestiaire ne datent pas de la claque reçue face au Real Madrid. Ils auraient émergé au fil des défaites contre le Real et Gérone en Liga ou face à Donetsk et Anvers en Ligue des champions. Cela n’a pas empêché le Barça de se hisser en huitièmes de finale de la C1 face à Naples où le Barça jouera gros. Ce sera également le cas jeudi en Coupe d’Espagne contre l’équipe de troisième division des Unionistas Salamanca.

Si Deco a balayé les doutes sur l’avenir de Xavi, rien ne serait aussi clair en interne. Selon ESPN, le cas de l’entraîneur suscite des interrogations sur son avenir au-delà de la saison en cours. En cas de départ en cours de saison, une piste émerge de plus en plus ces derniers jours pour le remplacer. Elle mène à l’ancien défenseur central mexicain du club, Rafael Marquez, actuellement en charge de l’équipe réserve du Barça. La pression s’accentue sur Xavi.

Article original publié sur RMC Sport