Publicité

Mercato: Nabil Fekir vers la Turquie?

Vers un changement de championnat pour Nabil Fekir (30 ans)? Selon le média turc Fotomac, le milieu offensif du Betis Séville intéresse Galatasaray. Interrogé par ses dirigeants sur ses besoins pour la saison prochaine, l'entraîneur Okan Buruk, en quête d’un numéro 10, aurait cité l’international français tout en haut de ses priorités (25 sélections, 2 buts). Le club aimerait engager assez rapidement des discussions avec son homologue espagnol au sujet de l’ancien Lyonnais, sous contrat jusqu’en 2026 avec l’équipe andalouse.

Galatasaray avait déjà tenté sa chance en janvier

L’intérêt des Stambouliotes pour l’ancien Lyonnais n’est pas nouveau. Galatasaray avait déjà tenté de le recruter lors du dernier mercato d’hiver, où l'Arabie saoudite lui faisait aussi les yeux doux. Les dirigeants turcs devraient revenir à la charge dans les prochaines semaines avec davantage de réussite? Selon Fotomac, Fekir serait ouvert à un départ d’Andalousie cinq ans après son arrivée en provenance de l’OL, son club formateur, contre 20 millions d’euros.

>> Suivez toutes les infos mercato EN DIRECT

Capitaine aux performances critiquées

Le champion du monde 2018 a été promu capitaine de l’équipe par l’entraîneur Manuel Pellegrini en janvier dernier. Il avait retrouvé la compétition en novembre 2023, neuf mois après avoir été victime d’une rupture du ligament croisé antérieur du genou gauche. Après une reprise en douceur en fin d’année 2023, il est redevenu titulaire de l’équipe (actuellement 7e de Liga) pour deux passes décisives en 16 matchs, toutes compétitions confondues.

Un rendement qui lui vaut de nombreuses critiques des supporteurs et observateurs du Betis. "Je vois Fekir comme un joueur qui vient de faire une pause de près d'un an", l’a récemment défendu Manuel Pellegrini. "Ce n'est pas le Nabil de ses meilleurs moments, mais il est toujours là dans les moments importants. C'est un joueur que nous devons soutenir, car nous savons ce qu'il peut nous donner." Le milieu, qui porte un masque de protection après une fracture du nez contre l’Athletic Bilbao le 25 février dernier, reste un élément sur lequel le Chilien compte beaucoup au moins à court terme. Le joueur, qui n’a plus joué en équipe de France depuis le 8 août 2020, pourrait ensuite changer d’air.

Article original publié sur RMC Sport