Publicité

Mercato: Lens a fait une grosse offre pour un espoir sénégalais du Barça

Lens tente de trouver du renfort en Catalogne en cette fin de mercato hivernal. Selon le journaliste Fabrizio Romano, spécialiste des transferts, le club nordiste aurait formulé une offre importante au FC Barcelone afin de recruter Mikayil Faye, un défenseur central qui évolue actuellement en réserve. Les Sang et Or auraient proposé 9 millions d’euros pour enrôler le Sénégalais de 19 ans, arrivé chez les Blaugrana l’été dernier en provenance du NK Kustosija, en Croatie (2,2 millions d’euros). Formé au Diambars FC, une structure basée à Saly (au sud de Dakar, la capitale du Sénégal) par laquelle sont notamment passés Idrissa Gueye ou Bamba Dieng, Mika Faye a débarqué en Europe l’an passé.

>> Les infos mercato EN DIRECT

Depuis son arrivée au Barça, il s’est imposé comme un cadre de la réserve (le Barça Athlètic) entraînée par Rafael Marquez. Le gaucher d’1,79m, capable d’évoluer comme latéral, a disputé dix-sept rencontres sous les ordres du coach mexicain. Faye n’a encore jamais évolué avec l’équipe première du géant catalan, même s’il a participé à la tournée de préparation estivale aux États-Unis et qu’il a effectué plusieurs séances d’entraînement avec le groupe pro.

View this post on Instagram

! 🐚🐪

A post shared by Viktorija Burakauskas (@toribur) on Jan 21, 2020 at 8:43am PST

Prochainement intégré à l’équipe première?

Selon Mundo Deportivo, le FC Barcelone estimerait que son espoir sénégalais, qui était dans le viseur de Chelsea et Dortmund, vaut bien plus que 9 millions d’euros. Le Red Bull Salzbourg et l’Atalanta Bergame seraient également venus récemment prendre la température mais ils auraient été éconduits. S’il continue sa progression, Mika Faye pourrait intégrer prochainement l’équipe dirigée par Xavi.

Le départ annoncé du coach de 44 ans en fin de saison pourrait d'ailleurs influer sur son avenir. A voir si le futur entraîneur voudra lui donner sa chance avec les A. Si ce n’est pas le cas, le Barça pourrait alors se résoudre à s’en séparer contre un chèque conséquent.

Article original publié sur RMC Sport